Dijon-Prenois construit son avenir

Dans les trois ans qui viennent, le circuit Dijon-Prenois va continuer de moderniser ses infrastructures. Après la réfection complète de la piste, les dirigeants s’attaquent aujourd’hui aux bâtiments, tour de contrôle en tête. Cap sur le « circuit durable » de demain…

Par Claude Tart pour Dijon-Beaune Mag
Photo : Christophe Remondière

Tour-controle-Dijon-Prenois-CR

Tour de contrôle Dijon Prenois

Après sept années consacrées à la réfection totale de la piste, les dirigeants ont décidé de passer la vitesse supérieure : « Face au vieillissement de nos bâtiments et à l’évolution constante des normes, nous avons lancé un projet sur trois ans qui va consister à la réfection complète des stands, des box, des loges, précise Yannick Morizot, le président du circuit. Nous allons doter le circuit d’infrastructures capables d’accueillir dans les meilleures conditions les organisateurs, les responsables fédéraux, les commissaires sportifs. »

La première des trois phases concerne la création de la toute nouvelle tour qui s’élève depuis peu à 18 mètres de haut au-dessus de la piste. Elle deviendra le poumon du circuit, le cœur des installations futures. Première partie visible d’un projet qui, en trois ans, aura rayé de la carte l’actuel bâtiment des stands, transformé en un nouvel ensemble plus moderne et plus fonctionnel de 1 250 m2. Une démolition-reconstruction méticuleusement préparée : « Notre réflexion préalable a duré plus d’un an, ajoute Yannick Morizot. Nous avons interrogé nos clients, vu avec eux quelles sont leurs attentes d’aujourd’hui et leurs souhaits pour demain. Nous devons rester attractifs, au top niveau des circuits français. Cela représente pour nous un gros investissement, c’est clair. Mais il est indispensable. »

Une tour pour voir loin

Après le désamiantage de la première partie à démolir en novembre dernier, la nouvelle tour de contrôle a vu le jour au tout début de l’année 2016, une exigence pour ne pas perturber la reprise normale de la saison. « Un million et demi d’euros et quatre mois de travaux ont été nécessaires pour cette nouvelle tour, totalement axée en direction de l’accueil et de l’efficacité de l’organisation : confort, connection, praticité, agrément, climatisation, structures médicales, PC de chronométrage…  Rien n’a été oublié afin de pouvoir continuer notre développement et recevoir de gros événements », ambitionne le président du circuit.

Les travaux se poursuivront les deux hivers suivants, pour une livraison finale de l’ensemble des équipements dans trois ans. Prenois sera alors sans doute candidat à l’organisation de nouvelles courses : « Nous avions des demandes que nous ne pouvions pas satisfaire, conclut Yannick Morizot. Avec cette restructuration, nous serons des candidats sérieux. Le rayonnement économique du circuit n’en sera que plus important encore. »

Pour en savoir plus, lire aussi notre article complet paru dans Dijon-Beaune Mag

3 thoughts on “Dijon-Prenois construit son avenir

  1. Betise Française
    25/04/2016 à 18:27

    Le circuit de Dijon Prenois est une société privée c’est donc elle qui va payer elle meme ses travaux. Question idiote.

    En revanche le nettoyage de la place Wilson après le siège du collectif nuit debout ce sont vos impots qui vous régaler la note !!

    ET oui, bonne question, mercide l’avoir posé.

    1. Robin
      26/04/2016 à 08:06

      Salut , je ne connais pas ton métier , je tutoie et ce n’est pas un manque de respect , les manifestations ont toujours coûtés du fric aux contribuables , mais mélangé la politique , car ceux qui manifestent contre la loi  » Aile Connerie  » ont bien raison et j’en ai fait partie , mais le circuit Prenois n’a rien à voir , heureusement quel est Privée , si tu as un travail qui ne mérite pas que tu sois debout mais que tu y reste assis , tant mieux pour toi et tu te fous du reste ? J’aime le loisir et j’en resterai là Robin .

  2. BRIGITTE BACHELEY
    25/04/2016 à 16:56

    Et qui paie et quoi?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *