Festival De Bach à Bacchus : Meursault pousse le bouchon

À Meursault, du 15 au 18 juillet, la 32e édition du festival De Bach à Bacchus va faire la fête au vin et à la musique. Bonne nouvelle pour ceux qui veulent s’émerveiller au son des pianos, violons et autres cuivres dans le paradis (des) blancs. 

Le château de Meursault depuis le vignoble. Il accueillera le dernier concert du festival. © Clement Bonvalot

En 2011, une très sérieuse étude menée par Adrian North, un professeur d’université britannique, l’a démontré : « La fonction symbolique d’une stimulation auditive peut influencer la perception d’autres modalités. Les participants (de son étude menée sur plus 250 personnes, ndlr) semblent goûter le vin d’une manière cohérente avec les connotations musicales. » En clair : la musique, la bonne, rendrait la dégustation meilleure. À la bonne heure !

« Casse-Têtes », ne pas s’y fier

Les acteurs du festival De Bach à Bacchus partagent sans doute le constat. Yves Henry, son fondateur et directeur artistique, et Denis Thomas, le président des Amis de la Musique de Meursault, sont les chefs d’orchestre d’un événement dont la réputation a dépassé le cadre de la Bourgogne. Depuis 1986, Meursault, village culturel, est le point de rencontre entre musique de chambre et divins breuvages. Une alchimie sensuelle qui attire chaque année les plus grands solistes, dans un esprit jouisseur et partageur avec dégustations et dîner d’après-concerts à la clé. Bref, ne pas se fier au lieu-dit murisaltien « Les Casse-Têtes » (enfantant un blanc minéral à la production très confidentielle) : du 15 au 18 juillet, la musique sera bonne, le vin servi aussi.

La léproserie de Meursault accueillera un quatuor de saxophones. © Clement Bonvalot

Saxophones à la Léproserie

Le pianiste Yves Henry, fondateur du festival en 1986. © Côte-d’Or Tourisme

Pour ne rien gâcher à la fête, Meursault a ouvert les portes de ses plus beaux monuments. L’église, le château et la Léproserie de Meursault sont les salles de concert attitrées pour vivre ces instants de plaisirs fugaces et uniques. La Léproserie de l’ancien Hôpital, lieu improbable au bord de la départementale, longtemps oubliée, incarne à elle seule ce nouveau destin « œnomusical ». En 2013, pour Dijon-Beaune Mag n°34, Denis Thomas expliquait : « C’était une ruine, une carrière à ciel ouvert où tout le monde venait se servir. Avec la municipalité, la commune a décidé de réhabiliter ce monument historique, avec des ouvriers compagnons qui le remettent en lumière. L’investissement est très important pour un projet fédérateur et collectif, financé à plus de 50 % par la commune, qui profitera à l’ensemble du territoire.»

Rénovée, elle accueillera, lundi 17 juillet, un quatuor de saxophonistes (voir programme ci-dessous) de haut vol. Pour le président de l’association, c’est une nouvelle preuve la vitalité de la commune, après le carton de la Fête du Train il y a neuf mois (un record de 7 000 entrées). Tout compte fait, Meursault aurait tort de ne pas pousser le bouchon.


 LE PROGRAMME DU FESTIVAL DE BACH À BACCHUS 

Samedi 15 juillet de 15h à 19h : parcours œnologique et musical, au cœur de Meursault. Puis à 20h30, à l’église de Meursault : concert du Kaléid Brass, ensemble de cuivres constitué de 20 musiciens dirigés par Jean-Charles Dunand.

Dimanche 16 juillet à 16h30, à l’église de Meursault : concert donné par Nicolas Dautricourt (violon), Magali Léger (soprano), Rémi Delangle (clarinette) et Yves Henry (piano).

Lundi 17 juillet à 20h30, à la Léproserie de l’Hôpital de Meursault : concert du Quatuor Morphing, quatuor de saxophones joueront des compositions de Grieg, Mendelssohn et Ligeti.

Mardi 18 juillet à 20h30, au château de Meursault : concert regroupant en première partie la présentation du Lauréat 2017 du Prix Boisseaux et en seconde partie le pianiste Marc Laforêt. Puis dîner d’après-concert au cellier Robert de Grancey (Mairie).


              Renseignements auprès de l’Association des Amis de la musique de Meursault et à l’Office de tourisme – 03.80.21.25.90 – info@ot-meursault.fr
Billetterie sur www.beaune-tourisme.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *