Festival du film policier de Beaune : un casting qui tue

Audrey Fleurot, Valera Golino, Valérie Donzelli chez les dames; Eric Elmosnino, François Levantal, Eric Lartigau et Hugues Pagan chez les garçons. Le casting du jury de la neuvième édition du Festival du film policier de Beaune (29 mars – 2 avril) est de très haut niveau. De quoi prendre la mesure, une nouvelle fois, de la qualité de la proposition.

Audrey Fleurot fait partie du joli casting de l’édition 2017.

Le jury, présidé par Jean-Paul Rappeneau

Audrey Fleurot – comédienne
L’actrice à la chevelure rousse est une spécialiste des films à suspense et des polars, au cinéma comme sur le petit écran. En témoignent ses nombreuses apparitions dans des séries à succès (Engrenages, Femmes de Loi, Diane femme flim, PJ, Flics…).

Valérie Donzelli – actrice et réalisatrice

À partir de sa propre histoire, elle avait écrit, réalisé et joué le rôle titre de La guerre est déclarée (2011), racontant la bataille d’un couple de jeunes parents pour sauver leur petit garçon d’une tumeur rare au cerveau. Un franc succès qui lui avait valu 4 nominations aux César l’année suivante.

Valeria Golino – comédienne et réalisatrice


L’Italienne est plus connue pour avoir joué dans des films anglophones (Rain Man, Big Top Pee-wee, Hot Shots!). Membre du jury des longs métrages en 2016 lors du 69e Festival de Cannes, elle a reçu deux fois (1986 et 2015) le prix de la meilleur actrice féminine à la Mostra de Venise.

Eric Elmosnino – comédien 

Il avait crevé l’écran dans Gainsbourg, vie héroïque (2010), récompensé par un César du meilleur acteur.

Éric Lartigau – réalisateur

Le réalisateur de La famille Bélier – dans lequel Eric Elmosnino campait d’ailleurs un professeur de musique – carton de 2014 ayant cumulé près de 10 millions d’entrées au box-office.

François Levantal – comédien

Trente ans de carrière, une vraie « gueule » de polar et un habitué des rôles de truands (Les Lyonnais, Braquo, Les rivières pourpres, Gangsters…). Il a toute sa place au Festival beaunois.

Hugues Pagan – scénariste et écrivain

Auteur de romans policiers, scénariste pour le cinéma et la télévision (Diamant 13, Mafiosa, le clan…) et ancien inspecteur de police, il est taillé pour le rôle !

Le jury spécial Police

Danielle Thiéry
Présidente du Jury et Commissaire divisionnaire honoraire)

Florent Gathérias
Responsable de l’unité d’analyse comportementale psychocriminologique (DCPJ)

Christophe Molmy
Chef de la BRI Paris

Marie-France Moneger-Guyomarc’h
Cheffe de l’inspection générale de la police nationale

Christophe Sellie
Chef de la Police de sûreté de Lausanne

Les 8 films en compétition

par Bruno Barde, directeur du Festival

Pour sa 9e année, le Festival International du Film Policier de Beaune prouve la vitalité du Festival à travers la diversité des films présentés, et celle du genre à travers la richesse des thématiques abordées et des nationalités qu’elles incarnent. En bonne place, nous trouvons les serial killers qui semblent se propager à la vitesse du vent, la corruption qui, après avoir fait ses preuves dans les milieux politiques, se répand sournoisement mais avec virulence dans toutes les formes d’autorité, policières ou vaticanes, que la société comporte. L’individualisme de nos sociétés, que l’on pourrait qualifier d’égoïsme, figure aussi au Panthéon des polars de cette édition, sous la bannière de la vengeance qui nécessite cette patience que l’on retrouve dans l’infiltration des gangs. La violence, omniprésente, n’est pas un excès ou un effet, mais bien la cristallisation graphique d’une mise en scène téméraire qui ne laisse pas indifférente et, comme telle, paraît dérangeante. Park Chan-wook, cinéaste déjà culte, est, par son écriture cinématographique, l’expression vivante et talentueuse de cette représentation incarnée de l’Humanité. Jean-Paul Rappeneau, qui nous fait l’honneur de présider le Jury, saura sans nul doute en discerner la palpitation.

ANGLE MORT, par Nabil Ben Yadir (Belgique)
COLD HELL, par Stefan Ruzowitzky (Autriche, Allemagne)
LA COLЀRE D’UN HOMME PATIENT, par Raúl Arévalo (Espagne) 1er film
THE LIMEHOUSE GOLEM, par Juan Carlos Medina (Royaume-Uni)
MESSAGE FROM THE KING, par Fabrice du Welz (Royaume-Uni, France, Belgique)
THE NILE HILTON INCIDENT, par Tarik Saleh (Suède, Danemark, Allemagne)
STRANGLED, par Arpad Sopsits (Hongrie)
WAR ON EVERYONE, par John Michael McDonagh (Royaume-Uni, États-Unis) Film d’Ouverture


Pass Festival : 50€
Pass journée : jeudi 30 mars 20€, vendredi 31 mars 20€, dimanche 2 avril 25€.
Pass Week-end (1 et 2 avril) : 40 euros. 

Vente en ligne : sur le site de l’Office de Tourisme de Beaune et sur le site de France Billet
Important : Contremarques à échanger à la caisse du Cap Cinéma afin d’obtenir votre pass d’accès aux salles, à partir du mercredi 29 mars à 10h00.

Vente au comptoir : au comptoir à l’Office de Tourisme au point I (Place de la Halle) et, à partir du 27 mars, à Cap Cinéma 13 bis, bd Mal Joffre.

À noter : il est vivement conseillé à tous les festivaliers d’anticiper les contrôles de sécurité à l’entrée du site du Festival en se présentant au minimum 30 minutes avant le début des séances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *