Soirée Bourgogne Magazine : Dijon-Prenois sait recevoir

Mercredi 14 juin, Bourgogne Magazine fêtait sa nouvelle formule et son hors-série actuellement en kiosques dans les nouvelles installations du circuit dijonnais. Retour en images.

Photos : Jonas Jacquel 

Aucun bruit de moteurs, pas de crissements de pneus. Mercredi soir, la piste de Dijon-Prenois était enveloppée par une quiétude inhabituelle. On sentait malgré tout une certaine excitation à l’idée de « baptiser » la salle de réception flambant neuve, avec la complicité de quelque 300 invités pour fêter le Bourgogne Magazine nouveau. Acteurs économiques et culturels locaux, fidèles lecteurs, collaborateurs… tous ont répondu présent. Tous, d’une manière ou d’une autre, ont un rapport avec cette revue née en 1995, qui a depuis pris du poids (si seulement elle était la seule…) et a dévoilé une maquette modernisée, avec des photographies à la hauteur de nos paysages. Telle est son ambition.

250 000 personnes par an

Le choix d’organiser cette grand-messe à Dijon-Prenois n’était pas innocent. Pour présenter un hors-série fait de onze balades en voitures de collection à travers les plus beaux sites de la grande région, cela tombait sous le sens. Ravi de constater que son lieu de réception collait parfaitement pour l’occasion, Yannick Morizot n’a pas dit autre chose. Le président du circuit a dit son grand plaisir de voir la deuxième phase de son grand projet de rénovation opérationnelle. Ici, à 10km de Dijon, près de 250 000 personnes – « et pas seulement des Suisses » – sont reçues chaque année. Autant dire que le toilettage fera des heureux.

Des heureux, il y en eut beaucoup lors de cette fameuse soirée. Parce que le lieu appelle naturellement ce sentiment, mais aussi parce que les traiteurs sur place ont montré qu’ils en avaient sous le capot. Husson Traiteur, La Musarde, Colombo, l’Auberge de la Charme et la Fromagerie Delin ont régalé les convives. Pour l’occasion, ces dernières ont mis les bouchées double. Avec ce qu’il faut comme carburants, en rouge comme en blanc. À la santé de Bourgogne Magazine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *