Tût tût ! Le Grand Prix de l’Âge d’Or déboule à Dijon-Prenois

Il est culte. Le Grand Prix de l’Âge d’Or, retourné entre les bonnes mains de son ancien promoteur Peter Auto, débarque de vendredi à dimanche à Dijon-Prenois. L’an passé, ce grand rendez-vous avait attiré plus de 14 000 personnes. Pour faire honneur à la 13ème édition dijonnaise de la doyenne, on en attend encore plus.

© Clément Bonvalot

Référence du calendrier des meetings historiques, le Grand Prix de l’Âge d’Or s’apprête à vivre, de vendredi à dimanche, sa 53ème édition. Il s’agit de la 13ème sur le célèbre circuit de Dijon-Prenois, désormais en grande partie rénové. Depuis un demi-siècle, ce grand classique demeure et son nom reste l’un des plus connus en Europe. Surtout depuis 2014, date d’un retour naturel vers son ancien promoteur, Peter Auto.

L’édition 2016 a d’ailleurs confirmé le succès de cette nouvelle formule avec 14 000 spectateurs venus malgré une météo incertaine. Le public avait pu apprécier neuf plateaux – dont le Group C constituait la grande nouveauté – fournissant un total de près de 280 bolides en piste, acteurs passés et témoins d’aujourd’hui d’une longue et riche période de l’histoire de la course automobile. Et approcher des pilotes tels Gérard Larrousse, double vainqueur des 24 Heures du Mans, ancien directeur de Renault Sport en Formule 1 et Sport Prototype, puis de sa propre écurie dans la formule reine…

Dix plateaux

Les clubs de marque, autres acteurs privilégiés des évènements organisés par Peter Auto, ont rassemblé nombre de collectionneurs et de passionnés pouvant, s’ils le souhaitaient, bénéficier de séances qui leur étaient réservées pour effectuer des tours de piste au volant de leur voiture. Dans le paddock libre d’accès, le public a profité de la proximité offerte avec les pilotes et leurs machines. Mais également des nombreux marchands proposant miniatures, ouvrages, accessoires et souvenirs automobiles en tout genre… qui complètent l’offre de cet évènement.

Vendredi et ce week-end, dix plateaux seront en piste dont l’Euro F2 Classic, dernière création de Peter Auto, et les plateaux invités HGPCA 1 & 2, et FIA Lurani Trophy.

Dijon-Prenois en bref

Date de création : 1972
Longueur : 3801m
Sens : Aiguilles d’une montre
Meilleur tour : Alain Prost (McLaren MP4/2) 1’05’’257

Circuit de Dijon-Prenois – 03.80.35.32.22  – www.circuit-dijon-prenois.com – accueil@circuit-dijon-prenois.com

→ Plus d’infos ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *