Visiter les musées de Dijon au frais (de la princesse)

Les musées gérés par la Ville de Dijon sont gratuits et climatisés, pour le bien des œuvres. En temps de crise, voilà un bien bon conseil de notre partenaire jondi.fr

Sans titre-13

L’incontournable, c’est le musée des Beaux-Arts, dans le palais des Ducs. L’un des plus beaux de France (sans exagération chauvine), notre « petit Louvre » à nous. Il abrite les splendides tombeaux des ducs de Bourgogne et leurs fameux pleurants, mais aussi de riches collections de tableaux primitifs flamands, suisses et rhénans.

Pas loin, dans le transept de l’église Saint-Etienne, le musée Rude renferme quelques moulures de François Rude, sculpteur dijonnais. Vous pourrez y reconnaitre notamment un détail qui a servi à orner l’arc de Triomphe à Paris.

Proche aussi de la place de la Libération, le musée Magnin, dans un hôtel particulier, renferme une collection de deux amateurs du début du XXème siècle, Maurice et Jeanne Magnin.

Rue Sainte-Anne, dans l’ancien couvent des Bernardines, le musée de la vie bourguignonne et d’art sacré retrace le développement de l’industrie et du commerce dijonnais aux XIXème et XXème siècles.

Enfin, rue Maret, proche de la cathédrale Saint-Bénigne, le musée archéologique remonte au Dijon de l’époque gallo-romaine.

www.dijon.fr

Laisser un commentaire