Vin dieu ! Bourgogne Magazine trinque à Chalon et sous les halles

Le numéro 59 de Bourgogne Magazine, actuellement en kiosque, consacre deux grands dossiers sur Chalon et sa Côte ainsi que les halles de la région, ces passionnants ventres historiques. Cet opus est particulièrement vineux, aussi. Voyez plutôt la carte ! 

Un même numéro, un seul contenu pour trois couvertures différents : Saône-et-Loire, nationale, Yonne et Nièvre.

 Cuveries extraordinaires 
Elle sont extraordinaires, au sens littéral du terme. Bijoux d’architecture au service de sir pinot et sa majesté chardonnay, les cuveries Louis Jadot (Beaune), Boisset et Faiveley (Nuits-Saint-Georges) rivalisent de technologie pour enfanter de grands vins. Immersion dans ces temples éblouissants.

 Jamait sans son béret 
Il nous le confie : le chanteur dijonnais s’embourgeoise. Yves Jamait a quitté ses faux airs de Gavroche et sa casquette pour débuter sa vie d’homme mûr. Son nouvel album, Mon Totem, exprime ces petites choses de l’existence qui ont un goût de reviens-y et nous aimantent à jamais.

 Les halles, ventres historiques 
Les halles de marché traditionnelles reprennent du poil de la bête. Entre réhabilitations et nouveaux projets, ces « ventres de villes » sont des alternatives crédibles pour un mode de consommation plus humain. Tour d’horizon de quelques-uns de ces lieux nourriciers à Dijon, Sens, Clamecy, Mâcon, Anost…

 Castors et loutres, le retour ! 
Ils ont failli se faire éliminer du paysage français. Depuis quelques années, grâce aux lois et aux actions menées sur le terrain, castors et loutres sont en train de recoloniser nos cours d’eau. Reportage dans le Morvan, à la recherche d’indices avec les experts qui travaillent à ce retour tant attendu.


 DOSSIER SPÉCIAL 
 CHALON ET CÔTE CHALONNAISE 
 45 PAGES À DÉGUSTER SANS MODÉRATION 

 Une côte très cotée 
Artiste, communicant, éleveur, chef d’orchestre ou néochâtelain… nombreuses sont les personnalités qui ont fait le choix de vivre ici, en Côte chalonnaise. À sa façon, chacun manifeste son attachement à une région qui s’affirme comme une des plus cotées de Bourgogne. Portraits.

 Sylvain Pitiot abat ses cartes 
Homme de foi et de grands vins, le topographe-vigneron vient de signer, avec la spécialiste de la toponymie Marie-Hélène Landrieu-Lussigny, une véritable bible des climats et des lieux-dits, entièrement dédiée à la Côte chalonnaise. Un ouvrage fondateur qui dit tout de la richesse de cette terre.

 Sélection façon Émodegustation 
C’est à Dijon, dans le cadre de la belle maison étoilée Loiseau des Ducs, que Bourgogne Magazine a choisi ses meilleurs côte-chalonnaises via le test de son Émodégustation. Histoire de mettre en avant les vertus d’une appellation régionale aussi bonne qu’accessible ! Une sélection à ne pas manquer.

 Bienvenue à Chalon-sur-Vin 
Derrière ses airs de belle endormie, la cité de Niépce est douée d’un esprit historiquement vineux et convivial ; sa paulée et son marché en témoignent. Le maire Gilles Platret le sait bien et, prenant la Saône à témoin, veut consacrer sa ville comme une place forte de la Bourgogne viticole.

 La ville en amphore 
L’une nous fait buller de plaisir, l’autre signe les cartes des vins de Georges Blanc, le troisième offre à ses quilles une vue imprenable sur la cathédrale Saint-Vincent. Rencontre avec trois disciples de Bacchus qui, avec bienveillance et expertise, mettent Chalon en amphore !

 Il est beau mon marché ! 
Le marché dominical de la place Saint-Vincent est un rendez-vous incontournable de la vie chalonnaise. Sur le parvis de la cathédrale, entre étals de producteurs et terrasses de bar, fines gueules et gosiers secs s’y retrouvent autour d’un verre… Notre épicurien de service, Gauthier Pajona, est allé y faire un p’tit tour.


 La saga Faiveley 
Son impressionnante cuverie symbolise la mutation du domaine nuiton. Rejoint par sa sœur Eve, Erwan Faiveley se réjouit que les conditions soient réunies pour produire des grands vins. Qui sait pourtant ce que le nom de Faiveley représente ici ? Qu’un Faiveley du vin peut cacher un Faiveley du rail ? Saga.

 Crémant in Dijon 
Porté par des valeurs d’excellence, le Crémant de Bourgogne fait le pari de monter d’un cran dans la hiérarchie des effervescents. Édouard Cassanet et Pierre du Couëdic, de l’UPECB, apportent leur éclairage sur cette embellie bulleuse. Et s’ils le font à Dijon, ça n’est pas un hasard…

 ET AUSSI 

 Macabre redécouverte 
Aux portes de la Puisaye, l’église de La Ferté-Loupière est la première de France à être équipée d’un dispositif de visite guidée en LiFi (Light Fidelity). Une mise en lumière innovante qui permet à tous les visiteurs de décrypter la fascinante Danse macabre peinte sur ses vieux murs depuis le XVe siècle.

 

 Le pinard des poilus 
Pour affronter la Grande Guerre, les soldats français se sont réfugiés dans le vin, encouragés par la hiérarchie. Le « pinard » a ainsi gagné un statut patriotique, paré de toutes les vertus. Alors que le château du Clos de Vougeot accueille une expo sur ce thème jusqu’au 31 mars, l’historien Christophe Lucand revient sur l’histoire, méconnue et passionnante, de cette potion magique.

 

 Ballon rond nivernais 
Éditeur, écrivain, chanteur, musicien, Jean-Michel Marchand est aussi un amoureux du sport. Avec Figures du cyclisme nivernais, il avait déjà publié un ouvrage de référence sur le cyclisme départemental depuis 1900. Football nivernais, un siècle d’histoire(s), son nouveau bébé, est démentiel : 4,5 kg, 968 pages, plus de 2 700 photos… et quatre ans de sueur !

 

 Gîtes de caractère 
L’arrière-saison en Bourgogne est synonyme de petits bonheurs qu’il faut savoir dénicher. Voici une petite sélection de gîtes de caractère à découvrir en famille ou entre amis. Pays beaunois, Auxois ou Morvan, faites votre choix !

3 thoughts on “Vin dieu ! Bourgogne Magazine trinque à Chalon et sous les halles

  1. Tehessef
    17/11/2018 at 14:57

    Dès personnalités inconnues en dehors de leur immeubles ou has been ont été sélectionnées …
    Quelle misère, ce n’est pas avec des pointures comme ça qu’ils vont faire vendre leur vin.
    Pauvre Bourgogne !

    1. Dominique Bruillot
      19/11/2018 at 14:02

      Et vous, qui êtes-vous? Une pointure?

      1. Tehessef
        19/11/2018 at 15:53

        Devoise et les autres pointures, dont une buveuse de lait comme on peut le voir sur les photos, sont l’exemple même des has been…La com est nulle! Le bourgogne, le vin des loosers?

Laisser un commentaire