20 bourgognes à moins de 15 euros (2/4)

© Clement Bonvalot

© Clement Bonvalot

Inaccessibles les beaux domaines de la grande Bourgogne ? Pas si on fait le choix des
« génériques », des vins abordables qui portent la signature des meilleurs et préfigurent ce que sera sans doute la future appellation « Bourgogne Côte-d’Or ». Pour vos repas de fêtes, dijonbeaune.fr vous livre donc une deuxième sélection (2/4) de 5 bourgognes génériques à moins de 15 euros, rouge ou blanc, effectuée avec le concours de notre expert Jacky Rigaux. A suivre une nouvelle fois demain…

© CB

© CB

 

Bourgogne, cuvée Margot 2011 – Olivier Leflaive, Puligny-Montrachet Disponible à la Table d’Olivier à Puligny, 13 euros.

Très recherchée pour ses blancs, la maison Olivier Leflaive offre également une belle palette de vins rouges. La cuvée Margot ouvre le ban, avec une robe radieuse, un nez frais et fruité, une bouche ample et souple, une grande persistance aromatique. A découvrir sur son fruit dès aujourd’hui, à encaver un peu pour un joli vin de gastronomie.

 

 

© CB

© CB

 

Bourgogne 2011 – Jean Fournier, Marsannay-la-Côte
Millésime 2011 épuisé, 2012 au domaine ou au Vieux Millésime à Dijon, 10,50 euros.

Laurent Fournier s’impose comme un jeune « grand » de la Côte. Son bourgogne donne une idée de sa rigueur dès le travail de la vigne. Le nez est d’une réelle et profonde complexité, sur les fruits mûrs, les fleurs et les épices. Grande texture, belle rondeur à mi-bouche, grande salinité en finale. Magnifique vin d’entrée de gamme issu du vignoble de Marsannay, « porte d’or de la Côte de Nuits ».

 

 

© CB

© CB

 

Bourgogne, Les Sétilles 2010 – Olivier Leflaive
Disponible à la Table d’Olivier à Puligny, 13 euros.

Il est ici possible de transcender le terroir dans une version « climat » dès l’entrée de gamme. Pari réussi : robe profonde et brillante, nez frais et élancé, bouche souple et tendue pour une finale très fraîche. On en redemande.

 

 

 

 

 

© CB

© CB

 

Bourgogne, Les Tourelles de la Crée 2011 – Château de la Crée, Santenay
Disponible au domaine, 10,50 euros.

On produit d’excellents blancs sur Santenay, là où naît ce vin à l’attaque franche et séduisante. Encore marqué par les notes boisées de son élevage, il affirme une grande personnalité et gagnera à accompagner poissons ou viandes blanches.

 

 

 

 

© CB

© CB

 

Bourgogne, La Combe 2011 – Marc Colin et Fils, Saint-Aubin Disponible au domaine ou au caveau municipal de Chassagne, 9 euros.

Ce vin d’entrée de gamme, produit par un domaine incontournable de Saint-Aubin, enchante toute la complexité de son terroir. Avec sa très belle attaque, sa texture fine, veloutée et charnue, son équilibre royal, ce vin de gastronomie ravira tous les amateurs.

 

Laisser un commentaire