20 bourgognes à moins de 15 euros (4/4)

© CB/Studiomag

© CB/Studiomag

Inaccessibles les beaux domaines de la grande Bourgogne ? Pas si on fait le choix des
« génériques », des vins abordables qui portent la signature des meilleurs et préfigurent ce que sera sans doute la future appellation « Bourgogne Côte-d’Or ». Pour vos repas de fêtes, dijonbeaune.fr vous livre donc une dernières sélection (4/4) de 5 bourgognes génériques à moins de 15 euros, en rouge, effectuée avec le concours de notre expert Jacky Rigaux.

© CB

© CB

 

1) Bourgogne 2011, Nicolas Rossignol. Epuisé, 2012 disponible depuis fin juillet 2013 au domaine, 8 euros.

 

Nicolas Rossignol est un fou de « climats » qu’il révèle essentiellement avec ses premiers crus de Volnay, Pommard et Beaune. Pour son entrée de gamme il a choisi la cuvée ronde, assemblage de beaux raisins provenant de différents finages. C’est une entrée parfaite dans ce que la Côte de Beaune offre avec ses grands vins rouges : de la finesse, de l’élégance, de la texture, une jolie vivacité qui fait chanter une consistance subtilement flexible.

 

 

© CB

© CB

 

2) Bourgogne 2011, Gros Frère et Sœur, Vosne-Romanée. Hautes-côtes rouge (13 euros) et blanc (14,50) au domaine.

 

Prémices de ce grand vignoble de Vosne-Romanée, ce rouge entre en bouche avec suavité pour se prolonger avec une palette aromatique impressionnante pour une entrée de gamme. Très beau vin de gastronomie de surcroît !

 

 

 

© CB

© CB

 

3) Bourgogne 2011, Jean et Jean-Louis Trapet. Disponible au domaine et boutique le Roupnel à Gevrey, 13 euros.

 

De son terroir de Gevrey-Chambertin, ce vin nous donne déjà une idée de la belle consistance qui s’y déploie. Floral et fruité, il se livre en bouche avec souplesse et vivacité.

 

 

 

© CB

© CB

 

4) Bourgogne « Roncevie » 2011, domaine Arlaud, Morey-saint-Denis. Disponible au Cavon de Bacchus à Nuits, Boutique des Domaines à Beaune, 13 euros.

Ce climat de Gevrey regarde  les Grands Crus et en donne un aperçu avec sa jolie matière, son attaque souple, sa jolie texture, sa bonne persistance aromatique et son réel potentiel de garde.

 

 

 

 

© CB

© CB

 

5) Bourgogne 2011, Domaine Maratray-Dubreuil à Ladoix-Serrigny. Plus de 2011. 2012, disponible depuis fin juillet. 8 euros

 

Au sortir de la Côte de Nuits, à Corgoloin, on arrive en douceur en Côte de Beaune avec Ladoix. Avec ce beau vin à la robe chatoyante, à la vivacité alerte, au tendre fruité, à la jolie texture, on est d’emblée dans le plaisir !

 

 

 

Laisser un commentaire