420 000 euros pour les pièces des Présidents !

Sous les hourras beaunois, 420 000 euros ont été donnés pour les deux pièces des Présidents, soit 456 litres de corton grand cru « Clos du roi ». C’est le (très) régional de l’étape Albéric Bichot qui a emporté la mise pour le compte d’un client chinois. Avec une note de samba en prime…

© Michel Joly

« Charles, une chanson ! » Naturellement, Marc-Olivier Fogiel a tenté de prendre l’assistance par les sentiments. Placide mais déterminé, dans un style bien à lui, l’artiste a un peu lâché la bride : « Please, more ! Un effort de plus !« 

Avec le soutien bienveillant de Julie Depardieu et Agnès B, les deux pièces « présidentielles » ont assez facilement dépassé les 300 000 euros. Le pouls s’est ensuite ralenti, l’exceptionnel lot ayant gravi, step by step, la très honorifique frontière des 400 000 euros à 16h11. Quatre minutes plus tard, on adjugeait les pièces à 420 000 euros sous les hourras beaunois.

Entre Beaune et Brésil

Albéric Bichot, de la maison éponyme, en est l’acquéreur pour le compte d’un client chinois, monsieur Leung, qui a souhaité conserver l’anonymat de son entreprise. « Nous nous étions concertés depuis quelques jours. Mon client a été convaincu par les trois associations. À titre personnel, la maison Albert Bichot a voulu s’investir pour souhaiter la bienvenue à monsieur Poher (ndlr, François Poher est le directeur des Hospices de Beaune) » avant de poursuivre, gorge serrée, « et, comme je n’étais pas là l’an passé (ndlr, malade il est resté cloué au lit), pour rendre hommage à Antoine Jacquet« .

En plus de profiter à une très noble cause (*), la vente de ces deux pièces revêt donc un caractère éminemment bourguignon. Elle nous touche au plus profond de notre art de vivre. Signe d’une solidarité internationale sans faille, le Brésilien Alaor Pereira Lino (client et plus gros acheteur d’Anima Vinum) rajoutera même 10 000 euros au pot pour prendre une petite part de ce corton grand cru. Ce qui arrachera au commissaire-priseur et président de Christie’s France François de Ricqlès un « obrigado » de circonstance.
Merci, xie xie, obrigado !

(*) Trois associations bénéficieront de cet argent : la Fondation Tara, la Fédération pour la recherche sur le cerveau et la Fondation pour la recherche sur Alzheimer.

Laisser un commentaire