Beaune se donne en spectacles!

Chanson française, théâtre, pop-rock, exposition autour d’un bateau, marché nocturne… cet été Beaune se donne en spectacles avec une proposition multiple qui ne laisse pas de place à l’ennui. Il suffit  de faire son choix maintenant.

Chanson française

Sans titre-1
Dimanches 9 et 16 août à 19 h 30 – Kiosque place Carnot Plusieurs artistes mettront la chanson française à l’honneur cet été sous le kiosque à musique. D’abord, ce sera l’univers drôle et poétique de Jean-Marie Perrot, auteur-compositeur-interprète, et Joël Castelli, musicien-arrangeur. Puis, la semaine suivante, le répertoire de l’inusable Brassens, mais pas que, repris par son fidèle Patrick Gutrin (notre photo). Pour en savoir plus: www.beaune.fr

Duo duel

Sans titre-2
Mercredi 12 août à 17 h 30 Jardin de l’hôtel Boussard de la Chapelle, 26, place Monge Une touche de magie, une pointe de jonglerie, un soupçon de gag pour une plongée dans le monde du cirque avec deux artistes (Laurent Renaudot et Vincent Regnard) qui ne manquent pas d’humour.

Tony et Pedro sont frères. Ils jonglent avec talent aussi bien avec des balles qu’avec des chapeaux et permettent aux traditionnels numéros de cirque de perdurer. Ils maîtrisent également les plus grands secrets de l’illusionnisme pour surprendre et étonner les spectateurs. Le cirque étant pour eux une histoire de famille, ils nous embarquent dans leurs souvenirs: de la grande caravane jusqu’à la piste au coeur du chapiteau.03.80.24.57.17 – www.cieclairobscur.com

Swing by me

Sans titre-3
Vendredi 14 août à 19 h 30 – Kiosque de la place Carnot Ces quatre musiciens se sont rencontrés à l’occasion de boeufs musicaux, ici ou là. Le plaisir de jouer ensemble et les affinités artistiques ont rapidement vu naître le groupe Swing by me.

Complices, talentueux, passionnés voire même envoûtés, ils régalent le public en mettant le jazz à l’honneur. Si le jazz manouche de Django Reinhardt et le swing américain des années 30 ont leur préférence, le groupe ne s’interdit pas d’improviser ou de revisiter le genre, transmettant son énergie à un public qui prend autant de plaisir que lui. www.swingbyme.com

Le divorce de grand-mère

Sans titre-4
Mercredi 19 août à 19 h 30 – Place de la Halle Il suffit parfois d’un tout petit grain de sable dans un mécanisme bien huilé pour tout dérégler. La compagnie du Théâtre nomade l’a bien compris et va s’en servir comme point de départ à une comédie burlesque, qui fait écho à notre société en crise avec humour.

Tout va commencer chez Raymond où la famille Charlot se retrouve chaque premier dimanche du mois. Ce paternel, qui a perdu sa femme Josette dans un accident du travail, vient d’apprendre son licenciement. Délaissé, notre Raymond est de plus confronté au divorce de ses parents octogénaires. C’en est trop! Avec l’aide de ses fils, il échafaude alors des plans pour se venger de son patron, faire valoir ses droits et même préparer un braquage… www.theatre-nomade.com

Tex’O, l’homme orchestre

Sans titre-5
Samedi 22 août à 19 h 30 – Kiosque de la place Carnot Vous souvenez-vous des hommes orchestres? Si les plus jeunes ne voient pas de quoi il s’agit, les plus âgés se rappelleront des performances de Remy Bricka, tout de blanc vêtu, une colombe sur l’épaule.

Dans un autre registre, Tex’O redonne ses lettres de noblesse à l’homme orchestre avec son harmonica, son accordéon, sa guitare et quelques percussions. Dans un esprit folk-rock-blues, cet « artiste 3A » (autoproduit, autopromu, autodistribué) distille son regard sur notre époque avec des textes à la fois joyeux, engagés, drôles et poétiques. Malgré quelques reprises, Tex’O promet un « One man music show » plein d’échanges avec le public. www.texo.fr

Oslow: pop mais pas que

Sans titre-6
Samedi 29 août à 19 h 30 – Kiosque place Carnot Guillaume, Christophe, Jean-Baptiste, Yann et Antoine forment le groupe Oslow en 2006. Depuis, leur musique pop-rock aux sonorités électroniques leur a valu de remporter plusieurs tremplins et de se retrouver sur les mêmes scènes que quelques grands noms (Shaka Ponk et No One Is Innocent aux Nuits Peplum d’Alésia ou encore Laurent Garnier au concert de rentrée à Dijon).

Malgré un certain goût pour la mélodie et l’onirisme, voire la mélancolie, les cinq Dijonnais ne se privent pas d’accélérer le rythme ou de verser dans une indie-pop plus dansante. Ce mélange singulier, on le retrouve dans leur nouvel EP 6 titres: Lasting Mirage. Sur scène, leurs concerts sont toujours très attendus: seuls ceux qui ne jurent que par la variété française pourraient être déçus. www.oslow.fr

« Le Normandie » chez Veuve Ambal

Sans titre-7
Jusqu’au 7 septembre – Montagny-lès-Beaune (le long de l’A6) Quel est le point commun entre La Veuve Ambal, premier producteur de crémant de Bourgogne, et « Le Normandie », paquebot qui a rallié

New York depuis Le Havre en 1935? Outre un certain raffinement, la réponse est : le musée Nicéphore-Niépce de Chalon-sur-Saône. L’entreprise implantée juste à côté de Beaune est mécène du musée, l’aidant à enrichir ses collections. La maison Veuve Ambal expose plusieurs fois par an, dans ses locaux, des photographies du musée. Cet été, on replonge dans l’histoire mythique de ce navire pas comme les autres. www.veuveambal.com/fr/actualites

Beaune Noct’

Sans titre-8
Samedi 8 août à partir de 16 h 30 Place des Halles et place Carnot – Trop chaud pour faire son shopping en pleine journée? Qu’à cela ne tienne, le comité des fêtes et de développement du pays beaunois organise un marché nocturne.

Une quarantaine d’exposants, artisans et commerçants joueront le jeu de ce rendez-vous. Au gré des flâneries, les visiteurs pourront aussi se régaler de produits régionaux ou se restaurer autour de burgers bourguignons. La soirée se poursuivra au son de l’accordéon, valses, paso doble et autres marches seront interprétés par Benjamin Durafour. Gratuite, cette guinguette d’été s’annonce festive. www.cfdb.fr

Laisser un commentaire