Bourgogne et Franche-Comté: Center Parcs n’a pas que des amis


En soumettant ses projets Center parcs en Bourgogne et en Franche-Comté au débat public, Pierre et vacances se heurte à des oppositions. Mais c’est quand même le promoteur qui prendra la décision finale de faire ou pas.

6083a8d6a2

Capture d’écran 2015-09-10 à 15.26.36

En 40 ans, Center parcs s’est imposé comme le leader européen des courts séjours. Entre Pays-Bas où ce concept vit le jour en 68, Grande-Bretagne, Allemagne et France (depuis 88), ce sont 18 domaines qui fixent leur clientèle au cœur des forêts, dans des cottages, en promettant à chacun de « décrocher » du stress quotidien.
Oui mais voilà, derrière les promesses d’un marketing bien huilé, il y a la réalité de la place qu’occupent ces complexes organisés. Ce « monde merveilleux » soucieux de la nature veut investir la Bourgogne et la Franche-Comté avec deux projets alléchants d’un point de vue économique, près du lac du Rousset dans le Charolais et à Poligny. Le premier vise les familles avec enfants, le second les familles avec adolescents. La maîtrise d’ouvrage en est confiée à Pierre et vacances qui se heurte à des oppositions sur les deux sites.

En passant par la Lorraine

A lire le site de Traces écrites news, cette opposition est parfois radicale. Avec 4 à 5 millions d’euros de retombées économiques annuelles et 300 emplois à terme, sans compter l’impact direct des travaux, le dossier bourguignon interpelle sur le plan environnemental et la complexité de son montage. Idem côté franc-comtois. Face aux collectivités qui encouragent l’initiative, les critiques visent l’impact environnemental d’un Center Parcs « aux antipodes d’un écotourisme responsable » avec tous ses cottages et le gigantisme de son centre aquatique couvert et chauffé toute l’année, « peu compatible avec la transition énergétique ».
A croire qu’en organisant lui-même et pour la première fois un débat public en amont de la réalisation de ses projets, le promoteur s’est mis une balle dans le pied. Mais les arguments en sa faveur pèsent lourd aussi. Le dernier Center Parcs en date a été créé en Moselle (Domaine des trois forêts) en 2010. Se référant aux statistiques de l’Insee, nos confrères de Traces écrites news soulignent que sur ce site, de taille supérieure certes, 470 emplois équivalent temps plein ont été créés et que les retombées locales sont évaluées à 19 millions d’euros. De plus, in fine, c’est Pierre et vacances qui prendra la décision de faire ou pas en fin d’année.

A lire aussi sur: http://www.tracesecritesnews.fr/actualite/center-parcs-60837

Laisser un commentaire