La grande consultation populaire sur le nom de notre nouvelle « grande » région est ouverte. Soit un petit mois pour valider l’appellation « Bourgogne-Franche-Comté » ou faire une contre-proposition. Citoyens, à vos formulaires!

bfc

Par Geoffroy Morhain – Photo : Michel Joly

Marie-Guite Dufay, la présidente du conseil régional, ne s’en cache pas. Pour elle, le nom de la région est un « sujet admis », tant la dénomination « Bourgogne-Franche-Comté » semble tout naturellement s’imposer.

Marie-Guite-Dufay-©MJ-web

Cependant, dans un souci de concertation locale — expressément demandée par l’Etat – une grande consultation en ligne est lancée à partir d’aujourd’hui afin de demander son avis à la population. Ou, plus exactement, de légitimer le nom composé Bourgogne-Franche-Comté qui, à défaut d’être très « sexy », a l’avantage d’épouser une logique administrative susceptible de contenter à peu près tout le monde.

Il faut dire que le nom de la région est très encadré par la loi. Ainsi, le terme « Bourgogne-Franche-Comté » est né de la juxtaposition des dénominations des anciennes régions, dans l’ordre alphabétique, conformément à la loi du 16 janvier 2015. Un nom provisoire que la collectivité devra adopter ou modifier selon les résultats d’une consultation citoyenne que la présidente de la région souhaite la plus large possible. De plus, un courrier de sensibilisation sera envoyé en particulier aux présidents des huit départements concernés, à l’ensemble des maires et au Ceser (Conseil économique, social et environnemental régional), ainsi qu’aux lycéens et apprentis par le biais des proviseurs et des directeurs de CFA (centres de formation d’apprentis).

Mariée-BFC-©MJ-web

Concrètement, cette consultation va passer par un formulaire mis en ligne sur le site internet de la région, afin que chacun puisse s’exprimer sur le maintien ou non de la dénomination actuelle. La possibilité est laissée aux internautes (les personnes non « connectées » pourront également répondre par voie postale), de proposer un autre nom dans une case vierge prévue à cet effet pour les défenseurs de la « Comté bourguignonne », de la « Burgondie comtoise », la « Franche Bourgogne », le « Duché de l’Est » ou encore la « Bourgogne-Comté » chère au maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret… Pour sa part, Marie-Guite Dufay ne cache pas sa préférence pour l’appellation provisoire, au risque de la voire réduite à l’acronyme « BFC », et de soumettre sa proposition pour le nom des habitants de la région : « Que pensez-vous de “Franco-Bourguignons”? Ça sonne bien non? »

Une fois la consultation terminée (formulaire en ligne jusqu’au 13 mars 2016), les conseillers régionaux en débattront en session plénière le vendredi 18 mars. Mais, ce sera le gouvernement qui prendra la décision définitive au mois d’octobre 2016 en même temps que toutes les autres régions, dont certaines ont d’ailleurs bien du mal à trancher la question. C’est le cas de l’Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, du Nord-Pas-de-Calais-Picardie ou encore du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées…

* Sur internet : www.bourgognefranchecomte.fr/nomrégion – Par voie postale : Hôtel de région, 17 bd de la Trémouille, CS 21502, 21035 Dijon cedex ou 4 square Castan, CS 51857, 25031 Besançon cedex.

22 thoughts on “Choisissez un nom pour la Bourgogne-Franche-Comté”

    1. LA FRANCHE BOURGOGNE ……………RIDICULE ET IDÉAL POUR ETRE DÉTOURNÉ DES FAÇONS LES PLUS RIDICULES ET DÉVALORISANTES POUR NOTRE NOUVELLE RÉGION EN CONCLUSION POURQUOI SE TORTURER LES MÉNINGES POUR CHANGER UN NOM QUI COLLE PARFAITEMENT A LA RÉALITÉ ET COMPRÉHENSIBLE PAR TOUS : POUR UNE FOIS QUE NOUS POUVONS FAIRE DES ECONOMIES….D’AGENCES DE COM ET D’AUDITS INUTILES ………………………GARDONS BOURGOGNE FRANCHE COMTE …………

  1. Bourgogne Franche-Comté me semble parfait. Les trois premières lettres étant plus importantes.
    Le tout avec une typographie simple et contemporaine tournée vers l’avenir. Le choix des couleurs allant
    Dans le même sens.
    Ancien dirécteur artistique ã Paris dans de grandes agence Franco-américaine.
    Vit et travail ã Beaune. Designer graphique. L’art et le vin.
    Mon site. patrickcambolin.com me tient à votre disposition pour la conception finale.
    Me tient à votre disposition pour la réalisation. Ce graphisme ã besoin de modernité pour ne pas tomber, comme
    Trop souvent en région dans une forme passéiste peu attrayante.

  2. Avis partagé : vive la BOURGOGNE et la FRANCHE COMTE. Cessons de vouloir faire du « pseudo nouveau moderne » alors que nous avons une histoire, une géographie, des lieux de culture et de mémoire qui contribuent à notre enracinement, à notre identité profonde . Il y a suffisamment de déracinés à travers le monde.

  3. J’étais parti sur Séquanone, à partir des Séquanes de Besançon, et des Senons de Sens (Senones en latin), et aussi de l’idée de la Seine (Sequana) baigne notre région sur une bonne partie.
    Cela permettait en plus plein de réflexions avec sine qua non, … mais j’ai appris qu’une autre proposition d’appellation était « Séquanie ». Je trouve cette appellation plus simple, plus réussie : bravo à son auteur, qui se reconnaîtra et VIVE LA SEQUANIE !

  4. après ce vote!!!!! je souhaite que nos deux régions vont s’entendre , nous avons entre nous une
    belle histoire du passé!!!!! beaucoup de jurassiens ont travailler a la SNCF, des personnes
    courageuses, et depuis que je suis en retraite j’ai beaucoup d’amis avec lesquels je fréquentent
    assidument. ALORS VIVE LA BOURGOGNE ET LA FRANCHE COMTE!!!!!

  5. QUELLE PERTE DE TEMPS ET D’ARGENT (COÛT D’UNE TELLE CONSULTATION?) POUR AU FINAL DIRE QUE C’EST LE GOUVERNEMENT QUI TRANCHERA
    C’EST POUR OCCUPER LES FONCTIONNAIRES AUJOURD’HUI « EN DOUBLE »?
    BOURGOGNE FRANCHE-COMTÉ POUR UNE FOIS QUE QUELQUE CHOSE EST LOGIQUE EN FRANCE!!

  6. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué,logiquement ce sera :
    BOURGOGNE FRANCHE-COMTE

    1)Ordre alphabétique
    2)Bourgogne la plus grande en superficie
    3)Bourgogne la plus peuplée
    4)Dijon au centre géographique.

    1. tout à fait d’accord avec vous :
      pourquoi vouloir changer un nom évident, compréhensible par tout le monde et qui peut se traduire facilement en anglais ou autre pour les guides touristiques ?????
      Changer à tout prix quelque chose qui fonctionne bien est une perte de temps et d’argent….n’a t’on pas d’autres sujets de réflexion plus importants et plus graves pour les Bourguignons Franc Comtois?????
      Merci de ne pas changer BOURGOGNE FRANCHE COMTE

  7. on perd bien son temps pour rien comme d’habitude et une consultation n’est vraiment pas nécessaire vu l’évidence de Bourgogne Franche-Comté.
    il serait plus urgent et sérieux de se pencher sur l’indemnité de nos pauvres élus ; ils nous feraient pleurer à les écouter et on ne va quand même pas les plaindre. Qu’ils pensent un peu aux chômeurs ou à la faible pension de beaucoup de retraités.
    l’abstention d’où croyez vous qu’elle vienne !!!!!

  8. La région PACA (Provence Alpe Coté d’Azur) s’était-elle posée la question?

    Et pourtant je trouve que c’est moins évident à prononcer!

    Arrêtons les questions « futiles » et concentrons nous sur ce qui est « plus important ».

Laisser un commentaire