La Cloche vit sa révolution de palace

Tout accueillant les plus prestigieux visiteurs dans ses suites, le Grand Hôtel La Cloche a fait sa révolution de palace en ayant transformé le vieux salon Napoléon en un bar très cosy et tendance, ouvert sur la place Darcy. Les Dijonnais s’y retrouvent déjà.

Photos : Christophe Remondière

Restaurant La Cloche

Cosy, chaleureux, rassurant et en même temps très tendance…

Son côté « grand siècle » en fait un emblème du patrimoine de la capitale burgundo-comtoise. Il est le point de rendez-vous des stars qui passent par là, au Zénith comme à l’Auditorium. Il faut dire que bien avant, ce grand hôtel avait reçu Alphonse de Lamartine et Sacha Guitry, Ferdinand de Lesseps et Louis de Funès, Auguste Rodin et Barbara… Pas en même temps, cela tombe sous le sens, mais en un seul et même endroit, dont les signatures du livre d’or situent la grandeur.

Du haut de ses cinq siècles d’histoire, il est aussi un monument vivant, capable d’écrire ses propres chapitres. La Cloche s’inscrit ainsi dans une nouvelle ère, gardant sa prestance majestueuse et imposante vue de l’extérieur, mais se montrant très en phase avec le troisième millénaire dès que l’on franchit la porte d’entrée.

Face à l’ours

Plusieurs millions d’euros d’investissements lui ont notamment donné le goût du contemporain et de l’ouverture. Le grand hôtel La Cloche n’est plus seulement ce temple inaccessible réservé aux peoples venus d’ailleurs, il est devenu une adresse prisée du tout Dijon. Tout cela grâce à son tout nouveau Bar by La Cloche, qui a remplacé le bon vieux salon Napoléon.

Face au parc de l’ours Pompon, on y entrera bientôt directement à l’angle de la rue Devosge et de la place Darcy. Son univers à la fois feutré et coloré, spacieux et convivial, rassurant et résolument moderne, donnant ainsi de la valeur ajoutée aux historiques murs porteurs de l’établissement.

Dijon a donc désormais son grand bar d’hôtel à la parisienne, estampillé M Gallery, l’enseigne luxe du groupe Accor. En très peu de temps, le concept a séduit un public urbain et distingué, peu habitué à fréquenter les lieux auparavant, et qui en a désormais fait son lieu de rendez-vous privilégié. Surtout pour y prendre un cocktail maison.

A côté, le restaurant complètement rénové et rafraîchi lui aussi (Les jardins by La Cloche), dans lequel on fait le brunch le dimanche, est un autre signe d’ouverture lié à cette révolution de palace, fumoir et spa compris.

De toute évidence, La Cloche sonne le renouveau. 

Laisser un commentaire