Dijon-Beaune Mag 58: le pourquoi du comment d’une nouvelle formule

Dijon-Beaune Mag a près d’une dizaine d’année d’existence derrière lui. En 2016, le magazine est littéralement transformé, dans les apparences et dans contenu. Tout est dans l’éditorial de ce premier numéro nouvelle formule.

C’est banal, mais on ne peut pas y échapper: pour accompagner cette nouvelle formule de Dijon Beaune Mag, il est bon de livrer quelques explications. D’abord, ce changement n’arrive pas d’un simple claquement de doigts. Dijon-Beaune Mag a déjà une dizaine d’années d’existence derrière lui et une marque qui s’est naturellement imposée dans le paysage médiatique régional.

Dijon-Beaune Mag 58

En 2016, le magazine prend de l’épaisseur et du muscle. Il se transforme physiquement, avec la volonté de montrer sa couleur, ses nouvelles couleurs, sur le terrain commun de deux thématiques étroitement imbriquées au cœur de la Bourgogne : l’économie et l’art de vivre. Plus nerveux, plus dense, plus épais, encore plus diffusé, Dijon-Beaune Mag raconte la vie du pays à travers la vie de celles et ceux qui entreprennent, sans grand discours, avec efficacité et fraîcheur. Il est plus que jamais un outil de détente au service d’une meilleure connaissance du territoire, servi par des journalistes et des photographes qui prennent plaisir à être de l’aventure, des raconteurs d’histoires vraies. Il y a beaucoup à lire dans ce numéro. On vous conseille donc l’emporter avec vous (il vous est offert) et de le faire partager.

Nous vous invitons aussi, cher lecteur, à suivre au jour le jour les nouvelles de l’art de vivre et de l’économie sur dijonbeaune.fr, notre média en ligne. Un simple clic suffit et vous saurez alors que l’information n’est pas toujours grise, qu’elle se dévore avec appétit et que la vie offre des lueurs d’espoir à qui veut regarder le verre à moitié plein. Résolument optimiste, notre ligne éditoriale n’en reste pas moins lucide.

One thought on “Dijon-Beaune Mag 58: le pourquoi du comment d’une nouvelle formule

  1. CHAMBRETTE Philippe
    24/02/2016 à 17:12

    J’adore se magazine et je ne le reçoit plus sur mon Iphone…..(pourquoi)

Laisser un commentaire