Danièle Thompson reine du polar, de Beaune et de Séoul

Après Claude Chabrol, Olivier Marchal, Régis Wargnier, Jean-Loup Dabadie, Pierre Jolivet et Cédric Klapisch… ce sera Danièle Thompson en 2015. La belle affiche du Festival du film policier de Beaune continue, sous le signe de Séoul.

daniele-thompson

Daniele Thompson – © photo D.R

La scénariste et cinéaste sera en effet la présidente du jury de la 7ème édition du Festival international du film policier de Beaune. A un peu plus d’un mois de l’évènement (du 25 au 29 mars), l’information a été dévoilée ce lundi.

Pour Beaune, le clin d’œil est sympathique. Danièle Thompson a débuté sa carrière en tant que scénariste près de son père le réalisateur Gérard Oury, auquel on doit notamment l’inoubliable Grande Vadrouille en 1966, dont l’histoire est intimement liée aux Hospices et au cœur de la Bourgogne.

Loin d’être seulement la fille de son père, Danièle Thompson a signé l’adaptation, les dialogues ou le scénario des plus grands succès comiques français. Le Cerveau, La folie des Grandeurs, La boum… c’est elle! Nommée pour le César du meilleur scénario pour le film La reine Margot de Patrice Chéreau en 1995, c’est en 1999 qu’elle passe finalement à la réalisation avec la comédie La bûche, qui sera elle-même nommée aux Césars du meilleur premier film et du meilleur scénario.

Elle dirige ensuite les comédiens Jean Reno et Juliette Binoche dans la romance Décalage Horaire (2002).  Puis ce sera Fauteuils d’orchestre (2006), cité lui aussi à cinq reprises aux Césars, Le Code a changé (2009) avec Karin Viard et Dany Boon et Des gens qui s’embrassent (2013). Très productive et éclectique dans ses choix, Danièle Thompson travaille actuellement à la réalisation de son prochain long métrage, Les inséparables, un film d’époque racontant l’amitié liant Cézanne et Zola, interprété par Guillaume Canet et Guillaume Gallienne.

Danièle Thompson aura la lourde tache de présider le jury 2015 du festival beaunois qui rendra hommage cette année au Séoul Polar.

img1

2 thoughts on “Danièle Thompson reine du polar, de Beaune et de Séoul

  1. bcarlier
    11/02/2015 at 19:49

    A l’inspecteur des travaux finis BRIGITTE BACHELEY: si vous aviez ouvert votre Gros Robert, vous auriez pu constater que les Césars (les récompenses) prennent bien un « s ». Oui, il nous arrive de faire des erreurs, mais pas sur ce coup-là 😉

  2. BRIGITTE BACHELEY
    10/02/2015 at 17:58

    CÉSAR SANS S DU NOM DU SCULPTEUR CÉSAR ET DE SON OEUVRE QUE L’ON REMET AUX GAGNANTS

Laisser un commentaire