Marie-Guite Dufay nouvelle présidente de la Bourgogne/Franche-Comté

Un premier tour n’aura pas suffi à lui donner la majorité absolue: avec 51 voix au second tour, le temps d’une courte négociation en coulisses, Marie-Guite Dufay est toutefois devenue la première présidente de la Bourgogne/Franche-Comté ce lundi à 16h50.

vote 3

Les premiers mots de Marie-Guite Dufay vont en direction des personnels désormais réunis de la nouvelle assemblée: « Comme nous l’avions évoqué avec François Patriat, nous organiserons les choses dans un souci de dialogue, aucune mobilité géographique ne sera contrainte. »

Il lui aurait fallu faire le plein des voix de gauche ou assimilées dès le premier tour pour accéder directement à la présidence de la région Bourgogne/Franche-Comté. Soit 51 voix ou la majorité absolue d’une assemblée qui, réunie au complet, représente 100 conseillers régionaux.

Mais à deux voix près (49 « pour », 27 « blancs » et 24 « contre ») l’élue du PS a été contrainte de patienter et attendre le deuxième tour pour obtenir son élection, au bénéfice, sans doute, de quelques arrangements entre « amis » dans les couloirs qui lui ont apporté les deux bulletins manquants…

A 16h50, finalement, au terme de ce faux suspense, la Bourgogne/Franche-Comté accueille pour la première fois une femme à sa tête. La nouvelle « petite » des grandes régions va pouvoir aller vers son destin. Une aventure que nous aurons à cœur de suivre avec le plus grand intérêt. Marie-Guite Dufay en sera le guide.

2 thoughts on “Marie-Guite Dufay nouvelle présidente de la Bourgogne/Franche-Comté

  1. tehessef
    16/01/2016 à 22:56

    Elle a un métier, elle a bossé à l’ANPE…
    Avec ça, la Région va connaître le plein emploi.

  2. nedellec
    04/01/2016 à 22:02

    Tous ces politicards sont pathétiques dans leurs médiocrités. J’en connais qui finiront sans avoir été utiles à quoi que ce soit en dehors de leurs indemnités de cumulards…pendant plus de 36 ans H.Taxes!
    Mais le bon peuple aime ça, Alors!!!!!!!!!Regardez bien toute cette cour assoiffée de subsides, cette cour de rampants à n’importe quel prix ! Ça c’est le vrai populisme qui aboutit au facho-stalinisme où suivant les orientations à la dictature religieuse. Il ne manque qu’un Beria qui se cache dans l’ombre. Prenez garde la très vielle garde, vous les débris de l’Empire!!!

Laisser un commentaire