Guide Michelin : RAS ou presque en Bourgogne

Le Guide rouge, en kiosques le 15 février, a fait tomber l’incroyable sentence : « pschitt » ! Aucun chef bourguignon ne fêtera de nouveau macaron. À déplorer également la perte de l’étoile de l’établissement Le Montrachet, à Puligny-Montrachet. Ce quasi immobilisme s’est produit très rarement en Bourgogne, voire jamais.

On avait déjà une vague idée du guide Michelin 2017 : 616 restaurants étoilés en France (16 de plus que l’année précédente), 70 nouveaux entrants et 52 sortants. Pendant la cérémonie, Michael Ellis, le directeur international des guides Michelin, a pris soin de faire monter la sauce en parlant de ce « maillage de la bonne cuisine, qui n’a jamais été aussi fort sur toute la France ».

La Bourgogne est semble-t-il passée entre les mailles des inspecteurs, qui ne lui ont accordé aucune nouvelle distinction ou promotion. Difficile de tirer des enseignements de cette annonce insipide. Un peu décevant diront certains, quand d’autres verront le verre à moitié plein (il en faut) :  une seule perte d’étoile ? Cela signifie que nos chefs sont au niveau pour assumer et conserver leur(s) macaron(s). Et ceux qui connaissent bien Le Montrachet et son chef Luc Filoé, qui était étoilé depuis 2014, savent que l’établissement de Puligny-Montrachet saura rebondir.

Enfin, d’autres se consoleront aussi avec les cinq nouvelles tables bourguignonnes (dont trois côte-d’oriennes) récompensées par un Bib Gourmand en 2017. Faute de grives…

À noter, dans une moindre mesure, l’autre événement bourguignon de ce Guide rouge millésime 2017, qui a eu lieu cette nuit : le départ de feu heureusement sans gravité au relais Bernard-Loiseau de Saulieu. On comprend maintenant que le signal de fumée annonçait quelque chose : « pschitt » !

Le guide Michelin France 2017, beau bébé d’un kilo tiré à 150 000 exemplaires, sera disponible à partir du 15 février.

Le club des 30 étoilés bourguignons

Trois étoiles
Maison Lameloise (Chagny, 71)

Deux étoiles
William Frachot (Dijon, 21)
Relais Bernard Loiseau (Saulieu, 21)
La Côte Saint-Jacques (Joigny, 89)

Une étoile
Loiseau des Ducs (Dijon, 21)
La Maison des Cariatides (Dijon, 21)
Stéphane Derbord (Dijon, 21)
Loiseau des Vignes (Beaune, 21)
Le Bénaton (Beaune, 21)
Le Carmin (Beaune, 21)
Le Jardin des Remparts (Beaune, 21)
Ed.Em (Chassagne-Montrachet, 21)
Le Charlemagne (Pernand-Vergelesses, 21)
Auberge de la Charme (Prenois, 21)
Hostellerie de Levernois (Levernois, 21)
Le 1131(La Bussière-sur-Ouche, 21)

Restaurant Pierre (Mâcon, 71)
Meulien (Tournus, 71)
Aux Terrasses (Tournus, 71)
Quartier Gourmand (Tournus, 71)
Greuze (Tournus, 71)
L’Amaryllis (Saint-Rémy, 71)
La Table de Chaintré (Chaintré, 71)
Au 14 Février (Saint-Amour-Bellevue, 71)
Auberge du Paradis (Saint-Amour-Bellevue, 71)
Jérome Brochot (Montceau-les-Mines, 71)
La Marande (Montbellet, 71)
Frédéric Doucet (Charolles, 71)

L’Aspérule (Auxerre, 89)
La Madeleine (Sens, 89)

Laisser un commentaire