Handicap : premier prix pour le MuséoParc Alésia

Franck Riester, ministre de la Culture, vient de dévoiler les lauréats de la 8e édition du prix annuel « Patrimoines pour tous » distinguant une démarche remarquable en matière d’accessibilité pour les personnes handicapées. En la matière , le MuséoParc Alésia est exemplaire !

Côte-d’Or Tourisme / R.Krebel

Créé en 2011 dans le cadre de la politique de démocratisation culturelle menée par le ministère de la Culture, ce prix a déjà récompensé 35 établissements patrimoniaux nationaux ou relevant des collectivités territoriales qui ont mis en place une politique d’accessibilité exemplaire en faveur des personnes en situation de handicap moteur, visuel, auditif ou mental. Il valorise les réalisations les plus novatrices dans le domaine des offres culturelles tournées vers une plus grande autonomie des personnes handicapées.

©M.Rouger

Tourisme et handicap

Le jury, réuni en novembre dernier, a décerné le premier prix « Patrimoine pour tous » au MuséoParc Alésia (Alise-Sainte-Reine), qui avait engagé cette démarche depuis sa création, et avait déjà obtenu l’été dernier le label « Tourisme et handicap » avec l’expertise de Côte-d’Or Tourisme. Dans ce contexte, la candidature du MuséoParc a fait l’unanimité, le centre d’interprétation inauguré en 2012 ayant intégré dès sa conception l’ambition d’une accessibilité universelle. La chaîne de déplacement offre ainsi une continuité sans faille dès les abords du site, tandis que l’offre culturelle et le large panel des outils de médiation témoignent du souci constant de l’inclusion des visiteurs en situation de handicap. Au-delà de son implantation physique, l’établissement a su en outre se doter d’un site internet parfaitement flexible et accessible, qui participe lui aussi d’une démarche exemplaire.

Deux autres musées, Crozatier au Puy-en-Velay et Granet à Aix-en-Provence, se partagent le 2e prix ex-aequo, alors que le 3e prix est revenu aux Archives départementales des Deux-Sèvres et qu’une mention spéciale a été décernée au Mucem à Marseille.

Laisser un commentaire