Hep Sommelier! Magnum, jéroboam ou nabuchodonosor?

Bouteille, magnum, jéroboam ou nabuchodonosor? De 0,75 à 16 litres, pas facile de s’y retrouver. Philippe Meyroux (l’Ame de la Terre à Ruffey-les-Echirey) remet les volumes à leur place et les vide… de quelques idées reçues sur le sujet.

46036480

« On le répète ici encore: plus le contenant sera gros, plus l’évolution du vin sera lente. Les meilleurs contenants sont le magnum et le jéroboam (3 l), on a alors le meilleur équilibre dans l’échange avec l’oxygène. A partir du mathusalem (6 l), les vins doivent être conservés une vingtaine d’années pour qu’il y ait un intérêt. Ces vins seront plus bloqués: l’effet de l’oxygène est très lent dans de grands contenants et ils évoluent vraiment tout doucement. Il n’y donc a aucun intérêt à mettre un cru simple, d’un petit millésime, au faible potentiel de garde, dans un jéroboam. »

Repères :
– La bouteille: 0.75 l
– Le magnum: 1,5 l
– Le jéroboam: 3 l
– Le réhoboam: 4,5 l
– Le mathusalem: 6 l
– Le salmanazar: 9 l
– Le balthazar: 12 l
– Le nabuchodonosor: 16 l

Laisser un commentaire