Hep sommelier! Quel bourgogne pour les huîtres?

Le sommelier Michel Smolarek rappelle que pour accompagner les huîtres, il n’y a pas que le muscadet: la Bourgogne a largement de quoi se positionner aussi.

huitre

Par Michel Smolarek
Président des sommeliers de Bourgogne

« Ah les huitres! Natures, avec un jus de citron ou bien un vinaigre d’échalote. Le rituel est ancestral, l’ouvrir et le plaisir de la sortir de sa coquille afin d’apprécier une texture qui affiche une saveur au goût de noisette et surtout ces notes d’iode qui rappellent l’océan.

Moi je reste sur des vins blancs secs et jeunes, sans élevage en fut. Il faut privilégier les vins de Chablis sur des appellations villages sans grande complexité. La fraîcheur du vin et ses notes de citron vert sont un mariage de raison.

Je vous conseille un domaine à Préhy: Claudine Davenne, qui vinifie des vins dotés d’une minéralité exemplaire en souvenir de la mer présente là, il y a environ une centaine de millions d’années. Et sur ce je vous souhaite de joyeuses fêtes. »

4 thoughts on “Hep sommelier! Quel bourgogne pour les huîtres?

  1. nedellec
    15/12/2014 at 16:35

    Soit un St Romain de Stéphane Piguet ou encore un blanc de la Cras à Plombière!
    Une vivacité et une légère astringeance

  2. Pascale Lambert
    11/12/2014 at 21:37

    Un Saint Bris « Moury » de chez Goisot à Saint Bris le Vineux dans l’Yonne, ça marche aussi merveilleusement sur tout ce qui est iodé et rentre dans la sélection à moins de dix euros la bouteille.

    Joyeuses fêtes !

  3. 11/12/2014 at 19:01

    … et les bulles?!… Réminiscence des accords sensoriels mets et vins de la Vente des Vins 2010 dans les caves Bouchard Aîné & Fils sur le thème de « Coquillages et Crustacés », une dégustation qui en décoiffa plus d’un :

    « Mariages insolites en Bourgogne des fruits de la vigne et des fruits de la mer !
    Crémant de Bourgogne & Huîtres Fines de Claires N°4 Marennes Oléron

    La pétillance d’un grand terroir pour un vin à la fois solide et d’une belle vivacité qui attise la texture charnue de l’huître. La saveur marine et sauvage s’affirme pour un mariage original et élégant. »

    1. Dominique Bruillot
      12/12/2014 at 09:25

      A Pascale et Actuelles. Mesdames, votre réactivité fait du bien. Et nous conseille à merveille. Personne, dans cette histoire d’huîtres ne détient la vérité et les plaisirs sont multiples, comme vous nous le démontrez. Voilà qui nous change des horreurs que l’on voit ailleurs.
      On vous embrasse!

Laisser un commentaire