Les cuisiniers, rois de la foire

Les rencontres culinaires font chaque jour le show pour le plaisir des fans de cuisine. Un menu savamment dosé par l’Amicale des cuisiniers de Côte-d’Or.

DSC_0086

Au four et au moulin, Alban Deschamps se démène comme un beau diable. Il est l’immuable président de l’Amicale des Cuisiniers de la Côte-d’Or qui, pendant toute la foire, chapeaute les Rencontres gourmandes. C’est là que vous assistez tous les jours à des démonstrations, à des concours aussi.

Les jeunes espoirs, les cuisiniers de collectivités, les enfants, les sommeliers de Bourgogne: chacun y va de sa recette, de sa « démo », de sa conférence et de sa dégustation. Moments toujours très appréciés… L’Amicale des Cuisiniers de la Côte-d’Or a donc trouvé un excellent moyen de rencontrer le public de la foire,

Hervé est l’un des membres de l’association: « C’est un contact direct, un échange très intéressant, avec plusieurs optiques. D‘abord l’éducation au goût, aux produits de saison, aux circuits courts. On valorise le produit, on parle, et on ne s’en lasse pas de la richesse de la Bourgogne. Aujourd’hui, la cuisine a le vent en poupe. Il n’y a qu’à allumer la télé pour voir toutes les émissions dans lesquelles on parle de cuisine. C’est bon pour la promotion, bon pour le métier. Les jeunes se questionnent, et çà c’est bénéfique. »

Revient très logiquement sur la table la question des formations, des vocations: « Il faut vraiment motiver les jeunes pour leur faire découvrir nos métiers, leurs attraits, car ils ont encore des poncifs, des réticences à travailler les week-end, les jours fériés, les soirs. Il faut leur montrer les bons côtés. On a un métier qui est en recherche permanente de personnels formés, de cuisiniers, de chefs de partie, de chefs de rang. Il faut donner l’envie à ces jeunes, leur faire comprendre que c’est un métier porteur aussi bien dans notre pays qu’à l’international. »

Car oui la cuisine permet de voyager. « Aujourd’hui, conclut Hervé, il y a toujours beaucoup de moyens de partir à l’étranger, la Suisse, le Canada, l’Angleterre sont les principaux demandeurs de cuisiniers français. » Cette cuisine qu’on nous envoie et que l’on partage tous les jours que la Foire de Dijon fait!

DSC_0092

Les prochaines rencontres gourmandes
Vendredi de 14 à 17 h: rencontres féminines hôtelières. Lièvre chasseur et son écrasé de pommes de terre.
Vendredi de 18 à 20 h: Journée chasse et venaison. Réalisation de recettes à base de gibier par des chefs.
Samedi de 13 à 20 h: concours de la meilleure tarte au citron meringué de France.
Dimanche de 14 à 18 h: ateliers culinaires autour du Chili.
Lundi de 13h30 à 18 h: des chefs réalisent des recettes en tandem avec les coureurs cyclistes du SCO Dijon.
Mardi de 14 h 30 à 19 h: journée des artisans charcutiers et traiteurs.
Mercredi de 14 h à 17 h: concours familial du meilleur pain d’épices.

Plus d’infos sur www.foirededijon.com

Laisser un commentaire