L’imprimerie nuitonne Filiber est sauvée

Née en 1873, l’entreprise spécialisée dans les étiquettes pour le marché vitivinicole avait été placée en redressement judiciaire fin 2016. Son directeur Alban Filiber l’estime désormais sauvée, après la fusion avec l’imprimerie champenoise Billet. Son communiqué :

« L’imprimerie Filiber spécialisée dans l’impression d’étiquettes pour le monde viticole et des boissons de qualité est sauvée. Cette entreprise plus que centenaire qui, après avoir traversé les deux grandes guerres, a dû faire face à des erreurs de gestion qui entrainent sa mise en redressement judiciaire et un licenciement économique de 28 personnes dont 20 départs volontaires.

Par la solidarité de ses 41 salariés et par la volonté de son récent dirigeant, Alban Filiber, arrière arrière petit-fils du fondateur Lucien, l’imprimerie Filiber a pu sortir de cette situation. Mieux encore, persuadé qu’il est difficile aujourd’hui d’être seul face à des groupes internationaux concurrents, Alban Filiber a décidé de s’associer à une entreprise complémentaire, elle aussi familiale et centenaire.

Ainsi, l’imprimerie Billet, installée à Damery dans la Marne, spécialisée dans les étiquettes viticoles du marché champenois est entrée au capital. Le groupe Billet-Filiber tel que constitué cumule 233 années d’ancienneté et d’expérience, représente 20 millions de chiffre d’affaires, 160 salariés et continue de produire pour le marché régionalLes échanges de savoir-faire, d’achat et d’organisation sont la clé de voûte de cette association. Un vrai service de proximité pour la viticulture locale. 

Ainsi paré, l’imprimerie Billet-Filiber se prépare pour les 100 prochaines années. »

One thought on “L’imprimerie nuitonne Filiber est sauvée

  1. mbomann
    15/05/2018 at 10:08

    OUF quel soulagement de voir cette entreprise locale et vénérable sauvée ! !: !

Laisser un commentaire