Alors que la filière dit offrir 20000 emplois d’ici à 2018, quatre exploitations côte-d’oriennes s’ouvrent au public ce dimanche. Les rencontres Made in Viande vont-elles susciter des vocations?

MADEINVIANDE

Made in Viande. C’est le nom de cette grande opération de communication que lance à partir de samedi l’Interprofession du Bétail et des Viandes en France (Interbev). Une semaine pour pousser la porte des exploitations, pour rencontrer les éleveurs sur leurs lieux de travail.

Alors bien sûr il s’agit toujours et encore de faire la promotion des filières courtes. Il s’agit surtout d’échanger avec ces hommes, ces femmes sur leur métier, leur quotidien, leurs valeurs.

élevage Bourguignon

En Côte-d’Or, c’est la Fdsea qui relaie l’évènement, et ses responsables précisent: « Les Rencontres Made In Viande sont l’opportunité de parler aux jeunes et de leur ouvrir de réelles perspectives d’emploi et de formation dans un secteur d’activité porteur. La filière représente près d’un demi-million de professionnels qui travaillent dans un secteur clé de l’économie française et plus de 20000 emplois sont à pourvoir d’ici 2018! »

Par les temps qui courent, c’est tout sauf négligeable. De l’étable à la table, ce seront donc plus de 25000 portes qui seront ouvertes à votre curiosité dans toute la France. Quatre exploitations de Côte-d’Or se mobilisent dimanche à coup de rencontres, de visites d’exploitations, d’animations pour les enfants, de dégustations de viandes, de repas.

A Flagey-les-Auxonne, Bernard Krempp, à la ferme de la Bussière, élevage de bovins allaitants en agriculture biologique, de 13h30 à 18h.

A Poiseul-la-ville, Jean Bertrand, élevage de bœufs de 10h30 à 17h

A Benoisey, Jean-Luc Gerbron, élevage de vaches allaitantes de 9h30 à 18 h

A Clomot, la famille Boulmier, élevage de bovins allaitants, de 14 h à 18h.

Contact et infos: www.fdsea21.fr ou sur le www.la-viande.fr/made-in-viande.

© Photo : Christian Ganet

Laisser un commentaire