La moto la plus chère du monde est à Prenois

Elle est française, belle, chère et assez bien en chair. La Midual (qui pose ici devant les anciennes usines Terrot à Dijon) va faire ses premiers tours de circuit à Prenois ce week-end. Ou comment une belle bête des temps modernes, pour laquelle il faut débourser a minima 140000 euros, va se frotter aux vénérables stars des Coupes Moto Légende.

Midual

Par Dominique Bruillot
Photos: D.R.

On peut commencer sa vie adolescente par restaurer une vieille Monet-Goyon pour finir, à l’âge mûr, par créer sa propre moto, sans doute la plus exclusive qui soit. Olivier Midy a du sang de mécano dans les veines et une volonté féroce. Erudit sur son sujet, il en est aussi le génial praticien. Il a 26 ans quand il imagine son premier concept de moteur.

L’homme est contagieux. En 1995, il embarque un pote ingénieur et son frère aîné François, dans une folle aventure qui commence par le brevet d’une innovante « architecture de moteur à explosion pour motocyclette». Naît alors l’idée de la Midual 900. Deux maquettes sont présentées en 1999, au Salon du deux-roues à Paris, face à un public conquis et une presse enthousiaste. Mais, faute de finances, la moto ne verra pas encore le jour. Contrairement au projet de construction du nouveau moteur.

Un travail titanesque pour « une âme bien née » dixit son créateur. L’œuvre d’une mini équipe de fêlés qui, du côté d’Angers, fait ce que l’on réserve habituellement au département Recherche et Développement d’une grande marque. Incliné à 25°, le flat-twin installé dans le sens de la marche bouscule les codes et renoue avec l’historique position longitudinale. L’inédite architecture se marie idéalement avec une partie-cycle moderne à transmission par chaîne. Le tout dans une posture grand luxe.

Ses premiers tours de circuit

moto revu midual

Il faut donc à nouveau repenser la moto. Le réservoir d’essence est le point de départ d’une coque porteuse en alu. Ici, pas de plastique. Ce sera beau, efficace et carrément exclusif. La Midual Type1, symbole de la noblesse des matériaux, prouesse technologique vrombissante et racée, apparaît comme un miracle et propulse le motard dans le très haut de gamme. La commercialisation a même commencé en série limitée. 35 exemplaires sont livrables en 2016. Tous personnalisés. A plus de 140000 euros l’engin, on ne peut pas la confier à n’importe qui, riche comme pauvre.

La Midual Type1 a déjà roulé en Bourgogne. Olivier Midy a un beau-frère qui travaille chez France Bleu à Dijon, ceci expliquant un peu cela. D’où cette photo très à propos, prise devant les anciens ateliers dijonnais de la marque mythique Terrot, qui ouvre le site Midual. Ce monstre sacré, appât du luxe oblige, a aussi voyagé en Suisse et à Monaco, histoire de fréquenter la « haute » et, au passage, se faire filmer par une équipe d‘Auto Moto à TF1.

Il lui arrive de faire la « Une » des revues spécialisées, comme dans Moto Revue. Le journaliste Alan Cathcart y évoque les sensations que procure la machine: « N’imaginez pas pour autant la fadeur d’un moteur électrique, d’autant que cette souplesse s’accompagne d’une sonorité puissante et tout à fait unique, située quelque part entre le chant saccadé d’un twin italien et le ronronnement sourd d’un flat teuton ». Et comme elle est française, la Midual a toute l’Europe à ses pieds.

Le monstre sacré sera ce week-end l’une des reines de Prenois, dans le cadre des Coupes Moto Légende. La plus actuelle de toutes mais pas la moins exceptionnelle. Pour la première fois de sa vie de star en devenir, elle va se frotter à la réalité d’un circuit. Elle tournera en début d’après-midi ce samedi. De quoi rendre jalouses les aînées venues d’un peu partout pour faire les belles et rugir comme des bêtes.

http://www.midual.com/lhistoire-dun-homme/
https://tv-programme.com/tf1/replay/no-limit-salon-top-marques-monaco-2016-l-exuberance-automobile_571408bd21c4e

Laisser un commentaire