Nuisances nocturnes: SOS fantômes

© D.R.

© D.R.

Dans le cadre de la prévention contre les comportements à risques et les nuisances causées par les noctambules peu respectueux des riverains, Dijon et les professionnels de la restauration et de la nuit jouent la carte de la prévention grâce à des comédiens déguisés en fantômes. Casper contre les casse-pieds, c’est à tenter…

Si vous sortez demain soir à Dijon, peut être croiserez-vous des fantômes ! N’ayez crainte, c’est pour votre bien ! Ce sont en fait des comédiens, déguisés en petits fantômes, qui dans la nuit de samedi à dimanche, de 23 heures à 3 heures du matin, vont arpenter les rues de l’hypercentre dijonnais.

L’opération est menée dans le cadre du dispositif Harmonuits, lancé il y a quelques années maintenant par la ville de Dijon, la CCI Côte d’or, l’Etat et les professionnels de la restauration et de la nuit via l’UMIH de Côte d’Or, et dont l’objectif est de faire de la prévention contre les nuisances sonores, les comportements à risques et les discriminations. « Les comédiens vont en fait chuchoter à l’oreille des noctambules qu’ils croiseront. Ils vont leur délivrer des messages de prévention sur le thème du bruit et des addictions précise Chantal Trouwborst, conseillère municipal à Dijon, en charge des temps de la Ville. Mais attention, ce sont des messages ludiques, sympas, on ne veut pas moraliser. Surtout pas. On essaie de faire prendre conscience aux gens qu’il faut penser aux riverains, en même temps qu’à leur santé. Il faut absolument faire comprendre aux Dijonnais qu’on peut s’amuser sans faire trop de bruit, sans trop s’alcooliser. »

Samedi soir, une petite dizaine de comédiens déambulera au départ de la Place de la Libération. Direction la rue Monge, la place du Marché, la rue de la Préfecture ou la place de la République, dans certains établissements de nuit également. Cinq soirées de ce type sont programmées jusqu’en Juin (18 janvier / 20 février / 27 mas / 12 avril / 17 mai).

Laisser un commentaire