Saint-Vincent tournante 2019 : un menu plein d’étoiles pour le banquet de Vézelay

Pour le menu de ses deux grands banquets (26 et 27 janvier), la Saint-Vincent vézelienne fait appel à huit mains expertes, celles de Jean-Michel Lorain (La Côte Saint-Jacques), Marc Meneau (ex-L’Espérance), Ryo Nagahama (Au Fil du Zinc) et Olivier Vidal (MOF chocolatier 2007).  Prometteur !

Ryo Nagahama, Jean-Michel Lorain et Marc Meneau (assis) joueront leur partition gourmande avec Olivier Vidal (à droite), sous la vigilance de Daniel Aublanc (au centre) et du président de Festins de Bourgogne, Didier Chapuis (à gauche). ©Heko Köster

Tous saints dehors, verres sérigraphiés prêts à trinquer, Vézelay continue d’envoyer des signaux forts pour sa Saint-Vincent tournante. Renforcé par la reconnaissance de son appellation Village à partir de la récolte 2017 – l’une des plus confidentielles de Bourgogne avec 70 hectares et une petite vingtaine de vignerons exploitants – le comité organisateur vient de dévoiler son menu gastronomique pour le traditionnel banquet.

Après une ultime répétition générale le 18 septembre dans les locaux de Festins de Bourgogne, à Chemilly-sur-Yonne, le menu servi samedi 26 janvier (19h) et dimanche 27 janvier (13h30) a été arrêté. Sous la houlette de Daniel Aublanc, président de l’Amicale des Cuisiniers de l’Yonne, il réunit quatre grands toqués du département : Jean-Michel Lorain (La Côte Saint-Jacques), Marc Meneau (ex-L’Espérance, engagé depuis dans un complexe hôtelier 7 étoiles à Shanghai), Ryo Nagahama (Au Fil du Zinc) et Olivier Vidal (MOF chocolatier 2007).

Samedi et dimanche, moyennant 150 euros par tête, 1400 convives (places limitées) pourront apprécier, depuis la salle communale de Montillot, ce menu de haut vol dans une ambiance paulée : chacun pourra aussi apporter ses propres quilles pour les déguster entre amis, sans droit de bouchon. De quoi laisser un souvenir éternel.


Pour chaque date, 700 places (150 € la place) sont disponibles à la vente,
exclusivement sur www.vezelay2019.fr

Laisser un commentaire