Salon de l’Agriculture: la Côte-d’Or monte à Paris

La plus grande ferme de France est de retour jusqu’au 1er mars, porte de Versailles à Paris. Cette année encore, la Côte-d’Or fait le déplacement en force au Salon de l’Agriculture.

salonagriculture2014-bourgogne © Clement Bonvalot-5

Plus de 703 000 visiteurs en 2014. Un seul chiffre pour mesurer ce que représente le Salon de l’Agriculture, une immense vitrine offerte à nos paysans, à nos terroirs, à nos produits. Neuf jours d’une fête populaire au cœur de Paris.

Plus qu’une simple exposition agricole, le Salon de l’Agriculture est aussi pour les départements de France une formidable occasion d’aller à la rencontre du public. Pas facile d’exister au cœur du grand hall des régions de France, mais à y regarder de plus près, il y a de la place pour tout le monde.

Jusqu’au 1er mars prochain, le conseil général de Côte-d’Or s’invite donc au cœur de l’espace régional « Ici, c’est la Bourgogne! »: 130 m2 entièrement dédiés au département qui va mettre les petits plats dans les grands.

Parce qu’au salon, on parle produit et on déguste. Le conseil général de Côte-d’Or emporte dans sa besace les truffes de Bourgogne de la Maison aux Mille Truffes, les vins de l’Auxois, les escargots de Jacqueline Prévotat à Marmagne, les miels et les pains d’épices de Daniel Blanc, les confitures et autres douceurs de la ferme Fruirouge à Concœur. Autant de produits phares dont la mise en valeur sera confiée à l’expertise de Nicolas Isnard et David Le Comte, les chefs de la Charme à Prenois. Demain 24 février ce sera la deuxième des journées spéciales Côte-d’Or organisées dans le bâtiment dédié aux produits (hall 3).

salonagriculture2014-bourgogne © Clement Bonvalot

L’année de la rando

Autre axe de communication important pour le 21: le tourisme vert sera au centre de l’espace animation où les visiteurs découvriront l’âme de la Côte-d’Or « nature », notamment son réseau d’hébergement et de restauration, ses parcours de randonnée. Le Comité départemental de randonnée pédestre fait d’ailleurs le déplacement pour lancer « l’année de la rando en Côte-d’Or ».

Dans cet esprit, les visiteurs pourront par exemple s’offrir une visite virtuelle du vignoble, à travers casque et lunettes 3D, grâce à l’application Bourgogne Rando Vignes. Pendant que Côte-d’Or Tourisme dévoilera l’offre globale des loisirs nature à travers la promotion du site internet « Bouger nature ».

A cela, il convient d’ajouter, année charnière oblige, la présentation et la promotion de la candidature des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’Unesco. Il convient surtout d’associer les éleveurs et les producteurs qui seront au départ du fameux Concours général agricole, véritable faire-valoir de l’excellence des races et de la gastronomie française.

Les médailles, à n’en pas douter, seront à nouveau nombreuses cette année, trop estiment certains, qui trouvent que la multiplication des catégories nuit à la crédibilité du concours. En tout cas, 16 000 produits du terroir seront en compétition cette année encore. 372 races et près de 2 200 animaux défileront sur le ring de l’espace l’élevage, où la Côte-d’Or sera particulièrement présente.

Elle y fera la promotion des six races dont elle est le berceau, avec une place de choix faite à la star bourguignonne: la race bovine charolaise, à qui un espace sera entièrement dédié dans le hall 1.

salonagriculture2014-bourgogne © Clement Bonvalot-6

☛ Infos, plan et programme de l’espace « 100 % Côte-d’Or » sur www.cotedor.fr (onglet spécial « Salon de l’Agriculture »).

Laisser un commentaire