Et si on lançait un marathon entre Dijon et Beaune?

A la marge du semi-marathon de Nuits-Saint-Georges et en partenariat avec l’organisation de ce dernier, le groupe de presse des Régionaux Indépendants (5 médias dont dijonbeaune.fr), vous pose la question: faut-il créer un marathon entre Dijon et Beaune, terre des Climats de Bourgogne? Répondez, c’est gratuit, facile et vous pouvez même gagner un lot!

semi-nuits

Ce week-end, 3500 concurrents participeront au semi-marathon de Nuits-Saint-Georges, événement fort de la Vente des vins. Une belle réussite tout comme celui de Beaune, qui fait lui aussi le plein avec 5000 participants. Mais depuis plusieurs années, avec l’annonce (puis la consécration) des Climats de Bourgogne, on se souvient que la distance qui sépare les deux villes portes du secteur inscrit au patrimoine mondial, Beaune et Dijon, correspond à peu de choses près à la distance qu’il faut pour… parcourir un marathon.

En partenariat avec les organisateurs du semi-marathon de Nuits-Saint-Georges, le groupe de presse des Régionaux Indépendants (Dijon-Beaune Mag, Bourgogne Magazine, Femmes en Bourgogne, dijonbeaune.fr et Dijon Capitale) lance une consultation sur l’opportunité (ou non) d’installer un événement de cette dimension, un peu comme cela se fait dans un autre vignoble prestigieux, dans le sud-ouest de la France.

Une réflexion est discrètement menée depuis deux ou trois années sur ce sujet mais, au final, rien ne vaut le sentiment du public. Le questionnaire en lien ci-dessous se remplit en quelques clics, soit bien plus vite qu’une course de fond. Tout au plus, chacun « risque » de gagner un lot.

Alors, n’hésitez pas, vous avez jusqu’à la fin du mois de mars pour répondre, on vous tiendra informé du résultat de cette consultation à grandes foulées!

8 thoughts on “Et si on lançait un marathon entre Dijon et Beaune?

  1. 25/03/2016 à 08:39

    Bonjour, pourquoi devrait t’il partir de Dijon ?, un marathon en ligne demande de la logistique avec des navettes, le concept que nous avions entre Marsasannay- la-Côte et Nuits St Georges étaient bien malheureusement il na jamais réussi a attirer des gros pelotons de coureurs.
    Un marathon dans notre vignoble est une très bonne idée mais il faut impliquer les domaines viticoles dans ce projet pour valoriser le terroir, il faudrait que cela ce fasse en automne le mois d’octobre serait idéale la vigne a encore ses feuilles.

    Salutations Sportives,

  2. Hugues ACCARIE
    22/03/2016 à 14:30

    Belle idée, mais faire cohabiter sur l’année 3 courses longues ne sera pas simple!
    Effectivement la période retenue est cruciale, éviter les périodes de pulvérisation de pesticides et autres, fin septembre à début octobre serait plutôt favorable sans doute ….une sorte de concurrence au Marathon prestigieux du Médoc en définitive!!
    Bon courage dans ce challenge.

  3. DI GIOIA MICHEL
    19/03/2016 à 08:00

    Bonjour, moi qui suis du cru, c’est un très beau projet, c’est évident une épreuve comme celle-ci doit être absolument inscrite dans nos calendriers sportifs de la région « classé Patrimoine Mondiale à l’Unesco ». Aussi bien pour nous que pour les athlètes qui y viendrons, apprécieront la beauté du parcours et je pense l’aspect technique serait au rendez-vous. Evidement la période sera déterminante, pour moi perso, le printemps peut être une bonne époque, jusqu’à fin avril, (car après il y a les travaux et les pulvérisations dans les vignes).
    Et éviter le week-end du Marathon de Paris s’il ont veut des Elites à notre marathon!!
    Merci et peut être à bientôt pour ce grand évènement « Bourguignon ». Sportivement MD

  4. FredChris
    17/03/2016 à 20:45

    Ancien participant de l’édition de 2005, c’est un moment exceptionnel : traversées des vignes et surtout des villages typiques. Bien entendu, il faudra mettre les moyens afin d’attirer des performers et surtout de choisir la période idéale (éviter la période de pulvérisation des vignes).
    Il est également primordial de s’inspirer de celui du Médoc.
    Ensuite il faut choisir : Dijon-Beaune ou Beaune Dijon.
    C’est dans tous les cas une excellente idée.

    1. 19/03/2016 à 09:06

      Notre association milite en faveur d’itinéraires « de délestage » pour éviter le tout RN74. Le marathon serait l’occasion de tracer un itinéraire complet de 42 km à travers tout le vignoble, de le baliser durablement au moyen d’une signalétique homogène, et de fixer les idées d’une véloroute à vocation permanente.
      Seul le territoire des Climats n’a pas encore ce type d’équipement : l’Eurovéloroute N°6 traverse l’Europe de part en part, – sauf en Bourgogne – c’est évident et c’est urgent ! De plus, c’est un engagement du CD 21 !

  5. 16/03/2016 à 19:33

    Un festif de plus dans une région magnifique

  6. 16/03/2016 à 18:19

    Une très bonne initiative. Un marathon des grands crus de Bourgogne a existé jusqu’à 2008. Événement auquel j’avais participé en 2001. Comme dit dans mes réponses, il faudrait que les acteurs du cru soient partie prenante, à l’instar de ce qui se fait, par exemple, au Médoc ou dans le Beaujolais. Je suis, par ailleurs, le webmaster du site de course à pied http://www.marathons.fr et serais heureux de vous aider dans le lancement de la promotion d’une future épreuve.

  7. m.francis114@laposte.net
    16/03/2016 à 14:41

    Bonjour, quel beau projet, aussi bien pour cette belle région que pour les marathoniens, ce qui demandera un travail colossal c’est certain mais le succès sera présent , par contre la période choisie aura son importance, nous sommes de tout coeur pour vous ,sportivement f milon

Laisser un commentaire