Y’a Beaune chocolat, le salon qui rapproche Nuits de Beaune

Une nuitonne apporte à Beaune sont gros morceau de douceur: Y’a Beaune chocolat créé donc un pont délicieusement sucré avec sa vieille rivale Nuits-Saint-Georges. A voir, notamment, les créations des apprentis du CIFA Lameloise.

Y'a Beaune Chocolat 13

Photos: Christophe Remondière

Alain Suguenot, député-maire de Beaune a salué hier soir l’initiative de Christian Delin et son association La Cabotte: Y’a Beaune chocolat est le salon dont sa ville avait besoin en cette période de fêtes.

A la base, La Cabotte est pourtant une association 100% nuitonne. Mais depuis longtemps, son président avait envie de créer un pont avec la ville de Beaune, cette éternelle rivale de Nuits-Saint-Georges. C’est chose faite, en douceur, grâce à Y’a Beaune chocolat qui, début décembre, occupe le seul endroit du calendrier où Beaune n’est pas submergée par les événements.

Beaune est hyper active par nature. Son rôle de capitale incontestée des vins de Bourgogne lui permet d’attirer toutes sortes de sollicitations. Mais là, le thème du chocolat vient à point nommer animer la région et le Palais des congrès.

Le vendredi après-midi a donné des signes réconfortants de succès probable pour l’événement. On vous invite notamment à admirer les créations (nos photos) des dix apprentis du CIFA Lameloise à Mercurey qui, dans le cadre d’un concours organisé par la revue Bourgogne Magazine, seront visibles durant tout le week-end.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Autre temps fort de Y’a Beaune chocolat en dehors des défilés, des démonstrations et de la proposition formidable de 33 exposants: vous pourrez profiter de l’entretien croustillant avec Michel Grebon, le chef des stars, qui sera diffusé sur France Bleu Bourgogne samedi et dimanche midi, dans le cadre l’émission le Café des bourrus.

Laisser un commentaire