Pour promouvoir la destination Bourgogne du Sud en 2021, l’agence touristique de Saône-et-Loire mise sur les micro-aventures qu’offre la Route 71. Parmi les savoir-faire insolites à découvrir dans le département, elle en a sélectionné cinq… pour donner un étonnant portrait-robot. Voyez plutôt ! 

Les cinq signes distinctifs 100% Saône-et-Loire

> Un parapluie de la manufacture Neyrat (Autun)
De belles matières, de bons outils et des gestes ancestraux, transmis de couturière  en couturière, ont fait de la maison Neyrat  une référence dans le monde du mât et de la baleine. Ce savoir-faire se perpétue  encore aujourd’hui sous les yeux des  touristes ou curieux, dans l’atelier d’Autun dédié à la fabrication haut de gamme  de parapluies. Ici même où en 1852, François Neyrat ouvrait son premier atelier. On peut même choisir de se faire confectionner un modèle sur-mesure.

> Des chaussettes de la manufacture Perrin (Montceau-les-Mines)
Labélisée Entreprise du Patrimoine Vivant,  la manufacture Perrin a plus d’un tour dans ses chaussettes ! Installée à Montceau-les-Mines depuis 1924, elle est l’une des dernières représentantes de la tradition bonnetière française. La visite guidée de l’entreprise permet  de découvrir les ateliers en fonctionnement, ainsi que toutes les étapes de fabrication d’une paire de chaussettes ou de collants. Tarifs 6€/adulte, gratuit -12 ans  – Réservation auprès de Creusot-Montceau Tourisme

> Un cigare de la manufacture Édito (La Chapelle-de-Guinchay)
Après un demi-siècle d’absence, la tradition du cigare « Hecho a mano » (roulé main) réapparaît au sein de la manufacture française de cigares Édito, implantée dans un magnifique château du XIIIe s. situé à la Chapelle- de- Guinchay en Saône-et-Loire. Des visites organisées  à la demi-journée, ou journée, permettent de découvrir l’art de fabriquer et de « déguster » les cigares, tels des grands crus. Tarif visite demi-journée 80€/pers. 

> Une chemise haut de gamme des Ateliers Gauthier (Chalon-sur-Saône)
L’histoire débute avec un petit atelier de fabrication de chemises créé par Albert Gauthier, dans le Paris Art-Déco. De retour sur ses terres, en Saône-et-Loire, ses chemises sont toujours prisées des dandys qui apprécient les coupes, les matières nobles, les broderies faites à la main, les boutons de nacre… À Chalon-sur-Saône et dans le monde, elles sont le témoignage de l’amour du détail et du made in France !

> Un kilt de Picokilt (Trivy)
Avec un grand-père graveur de timbres et un père artisan pipier, on peut dire que Morgan a toujours eu la fibre de l’artisanat. Pourtant, c’est suite à un accident de voiture qu’il opère une reconversion professionnelle vers son passe-temps favori : la couture, et plus précisément en résonance avec ses origines écossaises, vers le kilt ! Installé à Trivy,  il crée différents tartans qu’il vend dans le monde entier, et a même créé un tartan spécial Bourgogne aux couleurs du blason de la région.

Plus d’infos sur destination-saone-et-loire.fr


Habituellement, ce genre de documentation est réservée à la presse. La rédaction l’a trouvée tellement bien fichue qu’elle la partage ici. Cliquez pour découvrir quoi faire en Saône-et-Loire pour 2021 !

Laisser un commentaire