Beaune: dix questions pour faire mousser la Belenium

La bière Belenium est beaunoise comme ses trois créateurs, récemment visités par l’ex-ministre François Loos, président national des brasseurs. Tweet interview avec Jean-David Camus, qui doit répondre en moins de 200 signes par question.

photo D.R

En quoi Beaune est-elle une ville de bière?
De très nombreuses brasseries ont existé à Beaune entre le Moyen-Age et les années 50.

Qui fait quoi parmi les trois fondateurs de Belenium?
Alexandre Faupin est à la technique, Jean-David Camus à la communication, Nicolas Seyve est le brasseur. Tous les trois sont au commerce.

L’ancien ministre François Loos est-il venu pour se faire mousser?
Non, pour faire mousser la bière dans son ensemble. Très sympa.

Qu’est-ce qui menace aujourd’hui le monde de la bière?
Rien, c’est un secteur dynamique, innovant, avec toujours plus de qualité.

Qu’est-ce qui l’encourage le plus?
Le renouveau des brasseries artisanales et le consommer local.

Bière et Loi Evin, un problème?
Non, il faut suivre les règles et parler vrai, de façon responsable.

Pourquoi les bières ont-elles meilleure réputation au Nord?
Parce qu’historiquement beaucoup de brasseries étaient dans le nord, une terre de blé.

A quoi ressemblera Belenium dans 10 ans?
A une belle jeune femme épanouie qui voyage dans le monde entier.

Personnellement, vous mêmes êtes plutôt vin ou plutôt bière?
Plutôt les 2, mais pas au même moment! De plus en plus bière au repas.

La bière que vous admirez le plus…
La Pale Ale d’une « microbrasserie » Icelandaise, Einstok, raffinée & rafraichissante

http://www.belenium.com

Laisser un commentaire