Bèze, un week-end entre andouilles et cornichons!

Avec un nom pareil pour une fête, les jeux de mots sont aussi faciles que douteux. Cela dit, qui mieux que Bèze pouvait mieux consacrer les andouilles et les cornichons? En 2015, c’est tout un week-end de tendresse qui donnera la réponse à cette question!

Sans titre-6

Fête populaire par excellence au nom particulièrement prometteur, la fête de l’andouille et des cornichons attire et séduit des milliers de personnes chaque année. Entre épreuves incongrues, ambiance médiévale et générosité des organisateurs, les raisons ne manquent pas pour rejoindre les andouilles et les cornichons qui se réunissent en un même lieu. Amateurs de sérieux, s’abstenir!

Il était une fois, il y a une quarantaine d’années, une bande de joyeux lurons qui appréciait, à juste titre mais sans doute avec excès, les délicieux breuvages dont la Bourgogne regorge. Réunis dans une cave, ces quelques amis se régalaient d’andouilles et de cornichons pour accompagner les vins qui enivraient leurs esprits. Ce mélange insolite d’alcool et de produits du terroir suffit à faire naître une idée: créer une fête avec un concours insolite.

Si l’euphorie finit par retomber, le concept fantasque a perduré. Les héritiers de ces esprits malicieux poursuivent la tradition sous la houlette de Lionel Rousseau, président de la « HACHE », Haute Association des Charlots à l’Hilarité Exubérante.

Sans titre-7
« Les fêtes à thème disparaissent pour faire place au pseudoculturel mais nous restons persuadés que la fête de l’andouille et des cornichons a sa place dans une société triste et égoïste car elle réunit les gens, c’est un moment de partage. » Jusqu’à 8000 personnes participent à ce moment loufoque pleinement assumé, comme une preuve que les organisateurs sont dans le vrai. Insistant sur le caractère rêveur, espiègle et résolument propice à la bonne humeur de l’événement, Lionel Rousseau se réjouit que cette année la fête dure deux jours!

« Le 15 août tombant un samedi, on s’est dit qu’on devait aussi profiter du dimanche! » Que les habitués se rassurent, les fameux concours visant à se bâfrer le plus vite possible (à ce niveau, on est loin de la dégustation) de cornichons avec des baguettes pour ces messieurs et d’andouilles à pleine bouche les mains dans le dos pour ces dames seront bien sûr de mise.

Les élections de miss XXL et mister brioche sont aussi annoncées. La nouveauté réside dans une journée médiévale consacrée aux enfants (petits et grands) avec des jeux. Les curieux pourront également profiter tout le week-end d’un spectacle folklorique autour d’un invité d’honneur: l’île Maurice (on trouve des andouilles et des cornichons partout dans le monde). Pour finir de convaincre les plus réticents à découvrir cette fête devenue culte dans notre département, les visiteurs feront une bonne action puisque l’association reversera, comme chaque année, l’ensemble des bénéfices à une association caritative.

Comme quoi, on peut être une andouille, un cornichon, et avoir du coeur !

Samedi 15 et dimanche 16 août à partir de 10 heures.
http://www.tourisme-mirebeau.fr/agenda/fete-de-l-andouille-et-des-cornichons-2015-a-beze.html

Laisser un commentaire