Un bleu plein de… « Gex-appeal »

Bleu il est né, bleu il restera, mais de Gex toujours, avec sa formidable pâte persillée. De quoi exciter les papilles… Ce serait donc ça le « Gex-appeal »?

bleu-gex

Par Michel Giraud
Sur les conseils du « prof » Lionel Guérin
et du sommelier Philippe Meyroux

Ah, le bleu de Gex! On l’appelle aussi le bleu de Semoncel ou le bleu du Haut Jura, où il est né au XVIème siècle. On dit que ce fut alors le fromager préféré de Charles Quint, le « maître » de la région. Une AOP depuis 1977 que l’on ne fabrique plus que dans trois ou quatre ateliers, notamment à la fromagerie du Haut Jura aux Moussières. 800 tonnes par an sont produites.

Une pâte persillée avec toujours une petite amertume en bouche qui en fait sa spécificité. Le résultat d’un affinage minimum de deux mois comme l’exige la législation.

Et avec ça Philippe?

« Je vais faire le choix du terroir. Un vin du Jura, mais trop marqué: un savagnin ouillé. Mais attention pas un vin de voile. On va dire en appellation arbois ou cotes du Jura. Des savagnins entre 2007 et 2010. »

One thought on “Un bleu plein de… « Gex-appeal »

  1. chris 06
    17/09/2016 à 14:39

    Merci pour l’Histoire qui l’accompagne. Bien amicalement Chris 06

Laisser un commentaire