La BA102 de Dijon-Longvic et la BA116 de Luxeuil, en Haute-Saône, font l’objet d’un joli hors-série signé Bourgogne Magazine en vente dans tous les kiosques et en ligne. Alerte nostalgie !

Bourgogne Magazine, hors série BA 102 Dijon-Longvic et BA116 de Luxeuil, empruntant la couverture de Tanguy et Laverdure n°4 – Escadrille des cigognes (1964) signée Uderzo.

La base aérienne 102 de Dijon-Longvic a tiré sa révérence en 2016 à l’âge vénérable de 102 ans. De la création du premier groupe d’aviation (1914) à l’arrivée des Mirage 2000 (1984), en passant par l’accueil des premiers Vampire à réaction (1949), elle a traversé toute l’histoire de la chasse française.

L’histoire se poursuit, car le site dijonnais accueille encore des services de l’Armée de l’air, loin du faste des chevaliers du ciel. C’est le cas de l’impressionnant BARAAE, le Bureau des archives et des réserves de l’Armée de l’air et de l’espace, 13 kilomètres linéaires de dossiers soigneusement conservés. Est aussi présente l’ASICaéro, l’Antenne des systèmes d’information et de communications aéronautiques, dont les radars surveillent le ciel et les étoiles. La BA 102 de Dijon-Longvic accueille également la plus grande école de gendarmerie de France, ainsi qu’un aéroport civil et des entreprises privées dans ses anciens hangars militaires, fruit d’une étonnante reconversion.

Bourgogne Magazine revient sur cette grande histoire dans son nouveau hors-série disponible en kiosque. En plus de 130 pages, le magazine trimestriel se projette à la vitesse du son vers la BA116 de Luxeuil-Saint-Sauveur (Haute-Saône). C’est ici que depuis 2011, les Mirage 2000 de l’escadron de chasse des Cigognes ont déménagé. Dix ans après, nos Cigognes sont toujours stationnées en Haute-Saône, où se trouve désormais la seule base aérienne militaire opérationnelle de Bourgogne-Franche-Comté, comme le fait découvrir Bourgogne Magazine.

🛒 Hors-série n°20 – En kiosque ou à commander sur bourgognemagazine.com

Laisser un commentaire