God save the chablis

© BIVB

© BIVB

Les piliers chablisiens ont franchi la Manche pour saluer les plus grands amateurs de chablis à l’étranger. C’est au cœur de la City londonienne qu’ils ont paradé, en or et en vert, devant les 600 000 spectateurs du Lord Mayor’s show. God save the chablis.

Londres a le sens des traditions. Depuis 1215, la City, centre historique et quartier financier de la capitale anglaise, célèbre avec faste et couleurs son maire et ambassadeur. 6000 personnes costumées paradent devant 600000 spectateurs en moyenne. C’est Le Lord Mayor’s show, événement aussi emblématique de la perfide Albion que peuvent l’être le chapeau de Queen Mum ou le fog. Cela se passe systématiquement le deuxième samedi de novembre.

Débarquent alors le vert et l’or made in Burgundy. Les piliers chablisiens ont quitté leurs vignes de l’Yonne pour s’afficher, plus flamboyants que jamais, de l’autre côté de la Manche. Rien, ni personne, ne peut les arrêter. Ni le froid, ni la pluie, ni la légendaire grisaille ambiante. Cette immersion inattendue au cœur du quartier de la finance évoque l’attachement des Anglais aux crus du nord de la Bourgogne. Avec plus de six millions de bouteilles par an, les sujets de sa Majesté ne lésinent pas avec le produit : le Royaume-Uni est tout simplement le premier importateur de l’appellation.

Fiona Woolfe, la 686ème Lord-maire de la City s’est ainsi enrichie dès son premier jour de mandature. Conformes à leur générosité naturelle, les Piliers chablisiens lui ont remis le fameux tastevin en argent et aux armes de Chablis, signe distinctif de l’appartenance à la confrérie. Une grande dame, dans tous les sens du terme, a été intronisée selon le protocole. Fiona Woolfe dépasse en effet 1,80 m. Elle s’est empressée avec un humour so british de souligner l’avantage de cette particularité: « Je suis fière de compter parmi les plus grands Piliers Chablisiens« .

Et tous, d’entonner au final, un ban bourguignon à la gloire de Queen Mum et du chablis.

 

Laisser un commentaire