La génétique et la viande sont deux mondes complémentaires. La filière du Charolais Label Rouge en fera la démonstration dans une atypique vente de « génisses de compétition » au Salon International de l’Agriculture (SIA) à Paris le 3 mars.

SIA 2016

Elles se nomment Ibiza ou Incendie, Ironie ou Indiana, Impaitente ou Icetea. Ces jeunes beautés en « I » viennent presque toutes du sud de la Saône-et-Loire, leur terre originelle: Marly-sur-Arroux, Oudry, Vaudebarrier. Seule eception géographique de la sélection, Nouhant, dans Creuse. Leurs éleveurs se nomment Gaudet, Vincent, Barge-Federici ou encore Duchier.

Charolais Label rougeElles sont des stars à leur façon. Sous la tutelle du Charolais Label Rouge, ces génisses bouchères seront vendues au Salon International de l’Agriculture. Une première, le jeudi 3 mars, à 10h30, sur le Village Charolais (Hall1 – stand H072). Cette vente organisée par le Herd Book Charolais, l’OS Charolaise et l’ACLR (l’Association Charolais Label Rouge) est en effet « la première à ne rassembler que des génisses Label rouge, issues d’élevages inscrits au Herd Book Charolais ».

Elevage durable

Rémy Marmorat, président de l’ACLR, souligne que cette « vitrine est très importante pour mettre en valeur le travail d’éleveurs passionnés à la fois de génétique et de viande, et montrer que ces deux mondes sont complémentaires ». Pour les éleveurs, cela représente « l’aboutissement de plusieurs mois de travail et la reconnaissance de leurs pairs, puisque leurs animaux ont été choisis parmi plusieurs candidatures ».

La viande sera ensuite commercialisée « par des points de vente engagés en Tendre Charolais Label Rouge ou Plaisir Charolais Label Rouge. » Le consommateur devra patienter encore quelques semaines avant de s’en régaler.

Tendre Charolais/Plaisir Charolais se revendique d’un élevage durable « qui utilise au mieux la ressource en herbe des exploitations. Tous les maillons de la filière, de l’élevage à la distribution, sont contrôlés afin de s’assurer du respect des conditions du cahier des charges, afin d’obtenir une viande tendre, légèrement acidulée aux arômes affirmés, pour le plaisir des papilles! » L’ACLR, regroupe les acteurs de la filière, de l’éleveru au distributeur. Elle gère la certification et la promotion pour le bœuf et l’agneau depuis une vingtaine d’années.

www.charolaislabelrouge.com

Laisser un commentaire