Château de Gilly, à fond derrière le semi

Le Château de Gilly est un partenaire important du semi-marathon de Beaune depuis dix ans. Après une nouvelle franche réussite pour l’édition 2019, Rémy Besozzi, le directeur du prestigieux hôtel-restaurant, revient sur sa relation à l’événement.

Par Patrice Bouillot
Pour DBM 78

Certes, il n’est pas situé à Beaune, mais à Gilly-lès-Cîteaux, à quelques kilomètres seulement. Cependant, l’établissement est l’un des partenaires officiels du semi-marathon beaunois depuis dix ans. Son directeur actuel, Rémy Besozzi, est pour sa part impliqué dans la course depuis plus longtemps encore. « Je me suis inscrit dans l’équipe d’organisation comme bénévole dès mon arrivée à Beaune en 2004 », explique-t-il. Il travaillait alors au sein d’un groupe hôtelier implanté dans la ville. « J’ai tout de suite saisi l’importance de l’événement, apprécié l’ambiance et l’esprit de cohésion, la mobilisation de toutes et de tous dans la ville… Puis ma rencontre avec l’athlète Philippe Rémond a été décisive. » Quand Beaune Partenaires Événements est créé, Rémy Besozzi s’engage ; il en devient même trésorier pendant un an, et siège toujours au bureau. « Cet événement déborde largement de Beaune, il rayonne. Il contribue à la notoriété de la ville c’est sûr, offre de la visibilité aux partenaires, donne l’occasion aux acteurs locaux de se rencontrer, de créer du lien, et pourquoi pas de faire du business. » 

À chaque édition, le château de Gilly met des chambres à disposition pour des personnalités faisant le déplacement à Beaune à l’occasion du semi-marathon. « Pendant ce week-end, les manifestations qui se déroulent à Beaune attirent une clientèle nationale et internationale qui remplit les hôtels de Dijon à Chalon-sur-Saône, c’est une réalité économique ! » Des coureurs, des professionnels du vin, des personnalités mais pas seulement. Rémy Besozzi a, par exemple, plaisir à recevoir chaque année à pareille époque un groupe de 12 amis venus de Haute-Savoie, qui réservent leurs chambres d’une année sur l’autre : trois seulement courent le semi-marathon, les autres viennent les supporter et ils se retrouvent ensuite tous ensemble pour des dégustations, des visites…  En somme, le troisième week-end de novembre marque un tournant dans l’année au château de Gilly : c’est la fin de la saison touristique et le début de la période des fêtes.

Rémi Besozzi, l’heureux directeur du Château de Gilly, un hôtel-restaurant estampillé
Grandes Étapes françaises, installé dans une ancienne demeure des pères-abbés de Cîteaux. Chaque année, l’établissement met des chambres à disposition des personnalités s’étant déplacé à Beaune pour le semi-marathon. © Christophe Remondière

Gilly, joli CV

À deux pas du château du Clos de Vougeot, le Château de Gilly est installé dans une ancienne demeure des pères-abbés de Cîteau, il a conservé l’architecture de la résidence de plaisance aménagée au XVIIe siècle sur les bases d’une construction fortifiée et entourée de douves datant du XIIe siècle. L’hôtel 5 étoiles compte 48 chambres et suites. Son restaurant Le Clos Prieur, installé dans l’ancien cellier coûté d’ogives où les produits du terroir sont évidemment à l’honneur pour les petites et grands événement privés ou pros : légumes du val de Saône, volaille de Bresse, escargots de Bourgogne…

Laisser un commentaire