Coloration de l’eau à Dijon : Suez brise la glace

Sommée de trouver une solution aux problèmes de coloration de l’eau constatés dans le sud dijonnais, l’entreprise délégataire de la Ville va agir à partir de mercredi 30 janvier. L’opération est inédite en France : le « ice-pigging ». Voilà qui devrait, au moins pour un temps, canaliser le mécontentement des riverains.

Ces dernières semaines, les habitants du sud dijonnais, notamment du secteur Bourroches, n’avaient pas manqué d’offrir à nos confrères du Bien Public une compilation de liquides variant du jaunâtre au rouge-brun. Une eau « propre à la consommation » selon Suez… avec un peu de courage, quand même.
En charge des 1100 km de réseaux d’eau et d’assainissement de Dijon Métropole –  la distance entre Lille et Nice – l’entreprise connaissait le fond du problème : « De faibles quantités de fer et/ou de manganèse déposées dans les canalisations au fil des années, pouvant être remises en mouvement lorsque la vitesse ou le sens de l’eau dans les tuyaux change de manière importante. « 

Injection de « coulis de glace pilée »

La solution est arrivée. Suez va, c’est promis, mettre fin à ces épisodes via un nettoyage de 4km du réseau du quartier des Valendons, mercredi 30 janvier (lire détails de l’opération en encadré plus bas). « Cette première phase de travaux permettra de valider une solution innovante : le ice-pigging, mise en oeuvre pour la première fois en France, préalable au lancement d’une deuxième phase sur les 45 km de canalisations des quartiers Bourroches, Valendons et Port du Canal.  »
En injectant dans les tuyaux de l’eau gelée semi-solide appelée « coulis de glace pilée » les particules présentes dans les canalisations devraient être éliminées. 

Dijon, terrain d’experimentations

Du mardi 30 janvier au vendredi 2 février, cette importante opération de nettoyage mobilisera des moyens exceptionnels au niveau du groupe Suez, avec une équipe de spécialistes du ice-pigging venant d’Angleterre et sur le terrain 15 collaborateurs de l’agence Dijon Métropole de Suez.

Comment fonctionne le « ice-pigging » ? Les anglophones peuvent mettre le son…


Pour cette première phase de travaux, les équipes interviendront quotidiennement de 8h30 à 18h avec un programme de nettoyage séquencé tronçon par tronçon, partant du réservoir des Marcs d’Or et descendant en autant de jours les quatre kilomètres de canalisations. Sont concernées les rues suivantes :

  • rue des Marcs d’Or (n°7 et n°14),
  • avenue Gustave Eiffel (impair n°107 à 187 et pair n°124 à 200)
  • impasse Edmé Régnier
  • impasse du Savigny
  • rue des Valendons (n°2 et 65 et 67 à 74)
  • rue Henri Grimm
  • rue Rousselottes
  • rue Georges Brassens
  • rue Jacques Brel
  • rue Pierre Geringer,
  • rue Dunant
  • rue Marc Sangnier
  • rue de la Croix des Valendons (n°4 à 18, 20 à 34 et 15 à 27)
  • rue Cassin
  • impasse Grégoire des Tours
  • rue Marius d’Avenches
  • rue Georges Connes

Nb : Avant chaque journée de travaux, les usagers seront informés des interruptions du service susceptibles d’être engendrées par les opérations de nettoyage. Toutes les précautions sont prises pour isoler les opérations de nettoyage du réseau en service et minimiser la gêne des usagers. Ces travaux sont susceptibles d’entrainer, notamment au moment de la réouverture des tronçons, des perturbations du service et des colorations de l’eau pour tous les usagers à proximité et en aval des travaux. SUEZ met en place un numéro dédié disponible 24h/24 pendant l’opération et encourage les habitants qui constatent un phénomène de coloration à contacter le 0 800 949 444 (appel gratuit via fixe). Les équipes SUEZ se rendront sur place rapidement pour effectuer localement une purge du réseau et supprimer l’effet eau colorée.

Laisser un commentaire