Dijon-Beaune Mag fête l’auto nostalgie

Dans son numéro 50, le mensuel Dijon-Beaune Mag(*1) explore l’univers des passionnés de l’automobile rétro, très riche en Bourgogne. Un symbole alors que l’on inaugure aujourd’hui même le site mythique de Bel-Air!

2

L’édito de la rédaction
Photo de couverture: Jean-Luc Petit

 

Entre le « c’était mieux hier » et le « nous devons penser à demain », le monde d’aujourd’hui a la nausée comme sur la banquette arrière d’une Chevrolet (patronyme d’un ancien Beaunois s’il en est) pilotée par un conducteur du dimanche. Entre le mythe de la mécanique rutilante, des chevaux de feu et le mal d’un prédateur pour l’environnement, le cœur des uns et des autres balance. Mais au fait, devons-nous toujours choisir?

Le problème, les amis, c’est que cette région ne fait rien pour arranger les choses. La pathologie de la voiture de collection a atteint son pic de « pollution ». De Prenois à Beaune, de l’hommage à la DS des Chevronnés au Woodstock mécanique de Bel-Air, de ces motos qu’on appelle «légendes» aux crissements inoubliables des pneus d’une berlinette dans la côte d’Urcy, rien n’ébranle la passion.

Encore moins quand cette passion, aussi déraisonnable soit-elle, devient, sans l’air d’y toucher, un acteur économique territorial de premier plan. Alors, l’auto, un mythe ou un mal? Laissons la réponse aux plus courageux d’entre nous et contentons-nous de dire que l’acte citoyen que traduirait un centre-ville sans voitures n’effacera jamais vraiment le bruit d’une Corvette. Et vroum!

Rejoignez Dijon-Beaune Mag et consultez-le directement sur notre page facebook
(
*1) Numéro 50 en distribution dans plus de 500 points dès ce vendredi 17 avril.

Laisser un commentaire