Dijon-Beaune Mag n°37

DBM37 01 COUVok

Par la foi, en costumes, avec retenue ou par la pensée pour ceux qui sont loin, les communautés ont toutes une façon qui leur est propre de vivre la fête. Dijon-Beaune Mag en donne un aperçu. Avec plein d’infos autour.

En cette fin d’année, le mensuel gratuit Dijon-Beaune Mag invite à faire la fête, d’une façon singulière. Pas celle des cotillons et des paillettes, des flonflons de l’accordéon et des bouteilles de pétillant qui font tourner la tête. Avec certaines communautés, la fête revêt un sens particulier.

Certes, on retrouvera dans la fraîcheur et les chignons des Suzettes, dans leur hymne à la gentiane libre, un univers festif qui pousse au déhanchement jusqu’au bout de la nuit. Mais Zézette Horner, Jeannine Travolta et Frange Gall ont de l’amour à revendre et le sens du spectacle. Ce qui, en soi, les distingue du reste du monde.

« Yoi otoshi », c’est aussi le message du nouvel an de Schiko et Yukiko. Ces deux Japonaises vivent et travaillent à Beaune. Elles ont une pensée pour leur pays, pour le saké qui y coulera abondamment dès les premières minutes de 2014, pour les 108 coups de gong qui purifieront les pêchés de tout un peuple. Loin des yeux, près du cœur.

Dijon-Beaune Mag invite ses lecteurs à comprendre le devoir de réserve des handballeurs, sportifs de haut niveau et donc contraints à une certaine « modération », puis à partager l’intimité de sœur Bernadette à Beaune, qui veille sur le « Petit Roi de Grâce », l’une des quatre principales statues « miraculeuses » de l’Enfant Jésus reconnues par l’Eglise.

Dijon-Beaune Mag est disponible dans 400 points de diffusion (voir pages 81-82). Pour le feuilleter, cliquez ici : LIEN

One thought on “Dijon-Beaune Mag n°37

  1. DELHOMMEAU
    31/01/2017 à 14:54

    Super article

Laisser un commentaire