Dijon : Les 10 immanquables du secteur sauvegardé

Les Dijonnais aiment leur ville et ça ne date pas d’hier. Monument publics, jardins, hôtels particuliers, églises, lieux de commerce… à chacun son coup de cœur dans le secteur sauvegardé de la capitale des Ducs de Bourgogne. Avec ce portfolio des 10 immanquables, observez ce qu’il y a de plus beau. 

Hotel de Ville 2

1 – Palais des Ducs : édifié à partir du XIVe siècle, c’est l’emblème de la cité bourguignonne ; à la fois lieu de pouvoir, monument historique et centre de gravité de la ville, qui se construit autour de lui depuis son origine

Dijon_001 © Clément Bonvalot-2-2

2 – Immeuble Chrystal Monge : la preuve qu’il est possible de concilier sauvegarde du patrimoine et bâtiment contemporain.

Dijon_001 © Clément Bonvalot-3-2

3 – Maison Mulot et Petitjean : la fabrique de pain d’épice du début du XXe siècle est une boutique familiale pleine de charme.

Dijon_001 © Clément Bonvalot-4

4 – Poste Grangier et immeuble Louis Perreau : l’Hôtel des Postes a une architecture académique ; l’immeuble situé à côté traduit lui l’arrivée de l’Art nouveau dans le secteur sauvegardé.

Dijon_001 © Clément Bonvalot-5

5 – Hôtel de Vogüé : il illustre la centaine d’hôtels particuliers qui aèrent la ville avec leurs cours et leurs jardins.

Dijon_001 © Clément Bonvalot-6

6 – Rue Verrerie : l’harmonie avec ses maisons à pans de bois.

Dijon_001 © Clément Bonvalot-7

7 – Église Notre-Dame : le Jacquemart, les gargouilles et la chouette, suffisent à en faire un lieu à voir et à revoir.

Dijon_001 © Clément Bonvalot-8

8 – Cathédrale Saint-Bénigne : une abbaye aux toits vernissés qui s’est développée en dehors de la ville avant d’y être intégrée.

Dijon_001 © Clément Bonvalot-9

9 – Eglise Saint-Philibert : fermée pendant près de 30 ans, menaçant de s’effondrer, l’église a rouvert ses portes après que les architectes ont fait preuve d’ingéniosité pour la sauvegarder.

Dijon_001 © Clément Bonvalot-10

10 – Jardin Darcy : Porte d’entrée dans le secteur sauvegardé, il rappelle le travail d’Henry Darcy.

Laisser un commentaire