Si Doubs, si proche, si dépaysant

Il n’y a pas que la Côte-d’Or dans la vie. Si Doubs, si proche, le département voisin du 25 propose un dépaysement tel qu’il donne le sentiment de pouvoir faire le tour du monde. Il y a en lui de la Rome antique, des airs de Route 66, une ambiance de fjords et des voyages extraordinaires dignes de l’Orient-Express. C’est comme on vous le dit.

Plan 1 / La Rome antique colise Le colisée à Mandeure est un site antique exceptionnel capable d’accueillir trois fois la jauge d’un Zénith comme celui de Dijon ! Presque aussi fort qu’un stade de foot au Brésil ! Deuxième monument de France par sa taille (142 m de diamètre), il est un témoignage impressionnant de l’époque gallo-romaine. D’une capacité d’accueil estimée à près de 20 000 places assises, il regagne toute sa splendeur grâce à la technologie numérique qui reconstitue sur place l’ensemble de ce qui fut une véritable cité antique.

Plan 2 / La Route 66 La vallée de la Loue est un paradis pour les motards. Nous l’avions d’ailleurs testée pour Dijon-Beaune Mag il y a quelques années. Avec son relief de moyenne montagne, ce circuit en impose autant que la célèbre Route 66 des Etats-Unis. Le long des gorges de Nouailles, de ses villages accrochés aux falaises, à Ornans où règne la délicieuse Origine du monde de Courbet… c’est bien la vallée des merveilles. A noter que le label « Motards bienvenue ! » veille sur un réseau de 70 hébergements adaptés.

Plan 3 / Les fjords bassin doubs Le saut du Doubs est une destination fantastique l’été. Ce paysage spectaculaire, frontalier avec la Suisse, à la fois paisible et flamboyants n’a pas grand-chose à envier à ses cousins les fjords scandinaves. En bateau, à pied ou en calèche, dans un relief joliment tourmenté de fantaisies calcaires et végétales, les basssins du Doubs font leur show avec, en guest star, une chute d’eau de 27 m de hauteur classée Grand site national. Magique autant que dépaysant. © Mouchet

Plan 4 / L’Orient Express train   Le Coni’Fer emprunte avec panache (de fumée) la voie historique qui relie Pontarlier à Vallorbe. Il a accroché à ses wagons deux sublimes voitures datant de 1933, jadis associées au mythique Orient-Express. Un juste retour des choses puisque ce train de légende faisait halte lui aussi à Pontarlier, entre Paris et… Istanbul. Au départ de la gare des Hôpitaux-Neufs, le voyage touristique est court (8 km seulement), mais d’une grande intensité. Il offre même la possibilité de déguster une fondue tout en se mettant dans la peau d’Hercule Poirot. *Plus d’infos sur www.doubs.travel

Laisser un commentaire