Il y a mille et une façons d’appréhender un investissement immobilier. Le produit d’épargne appelé « fonds d’opportunité » mérite qu’on s’on y intéresse de près, estiment nos spécialistes Olivier et Angeline Guilloux d’Elite GP. Chronique.

Olivier et Angeline Guilloux d’Elite GP © Christophe Remondière

Chronique par Elite GP

Investir dans l’immobilier est un acte sain. Ce secteur comporte de grandes sécurités. Il a une faible « volatilité », comme on dit dans le métier. À s’y intéresser de plus près, il peut même être la base d’une stratégie d’épargne bien rémunérée. C’est le cas des « fonds d’opportunité ». Hébergés par des compagnies d’assurance, ils permettent d’accéder à des opportunités d’investissements mutualisées, en France, sur le marché immobilier. Monsieur Tout-le-monde peut ainsi devenir propriétaire d’un petit morceau d’importants ensembles immobiliers professionnels, de grande qualité, très difficilement accessibles seuls en temps normal. Cette configuration permet de percevoir des loyers totalement défiscalisés. 

Par son savoir-faire et le nombre important de clients que nous représentons, Elite GP a la capacité de proposer ce genre de produit exclusif. Peu de professionnels en France peuvent en faire autant. Tout se joue dans notre capacité de négociation avec les assureurs, car l’union fait la force. 

Chaque fonds dispose de conditions très favorables : 0% de frais d’entrée et 0% de frais de sortie. Le dernier fonds que nous venons de faire créer pour le compte de nos clients a un objectif de rendement de 7,1% par an. Voilà qui situe les choses. Dès 1 000 euros et sans maximum, chaque épargnant peut à sa guise verser de l’argent sur ce compte hautement rémunérateur jusqu’au 30 juin 2021. En contrepartie, il faut accepter que ce capital soit immobilisé durant les six prochaines années (cela dit, nous savons aussi travailler sur de l’épargne totalement liquide, avec un rendement annuel minimal de 2 à 3%, mais c’est un autre sujet). Les mécanismes de garanties sont très solides. Sur cet espace temps, le rendement peut grimper jusqu’à 42,6 %. Soit, pour 100 000 euros d’apport personnel, 142 600 euros au bout du chemin. Cela dit, quand il est question d’épargne, les performances passées ne préjugent jamais des performances futures… Au bout du compte, il s’agit d’une solution assez unique. Elle mérite donc que l’on s’y intéresse de près. Après tout, par les temps qui courent, voilà un vrai sujet de fond(s).


Elite GP – 0 805 693 905
elitegp.fr / [email protected]

Laisser un commentaire