Festival du film policier de Beaune : Chabrol aurait aimé Petit Paysan

Le prix Claude-Chabrol 2018 sera décerné au très réussi Petit Paysan d’Hubert Charuel, « thriller » rural ambiance bovine déjà plebiscité aux Césars. Chabrol aurait sans doute aimé.

Les indices s’accumulent et les premières conclusions tombent : le Festival du film policier de Beaune   2018 (4-8 avril), a récompensé Petit Paysan de l’honorifique Prix Claude-Chabrol, qui vise à récompenser un film français sorti dans l’année écoulée et dont les qualités cinématographiques font honneur au genre policier, en hommage au Président à vie du festival.
Sorti à la fin de l’été dernier, le film d’Hubert Charuel vient d’être copieusement « césarisé » : meilleure première œuvre pour le réalisateur, meilleur acteur pour Swann Arlaud et meilleure actrice dans un second rôle pour Sara Giraudeau. Cette nouvelle distinction sera remise lors de la cérémonie de clotûre, en présence de son heureux géniteur.

Synopsis : Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.


Les derniers lauréats du Prix Claude-Chabrol

2012 – Présumé coupable de Vincent Garenq
2013 – 38 Témoins de Lucas Belvaux et Mains armées de Pierre Jolivet
2014 – Foxfire – Confessions d’un gang de filles de Laurent Cantet
2015 – La Chambre bleue de Mathieu Amalric
2016 – Coup de chaud de Raphaël Jacoulot
2017 – Diamant noir d’Arthur Harari 

Laisser un commentaire