Jusqu’en 2025, d’importants travaux sont prévus à l’église Saint-Genest de Flavigny-sur-Ozerain. Le projet de rénovation représente un budget de 1,4 million d’euros, dont un objectif de dons de 75 000 euros.

L’un des plus beaux villages de France va offrir un gros coup de neuf à son église. Le projet de restauration représente un budget de plus de 1,4 million d’euros. Un chantier lourd et ambitieux, soutenu financièrement par la Drac (40 %), le Département (20 %), la Région (10 %) et des dotations locales (11 %). Le reste sera assuré par l’auto-financement du maître d’ouvrage (18 %), dont la Fondation du patrimoine et le mécénat. En clair, l’organisme de sauvegarde du patrimoine compte en partie sur vos dons. L’objectif a été fixé à 75 000 €. Soutenue par le journaliste et animateur Philippe Bertrand, la campagne de dons a été lancée officiellement samedi 19 mars en l’église Saint-Genest de Flavigny.

Début des travaux imminent

Maintenant que la convention entre la municipalité, la Fondation du Patrimoine et les associations partenaires du projet est signée, il n’y a plus de temps à perdre. Prévue au printemps 2022, la première des trois tranches de travaux sera finalement lancée au cours du second semestre 2022. Elle concerne la restauration extérieure de la bâtisse religieuse, notamment la consolidation du beffroi (dont l’état de péril a contraint à l’arrêt de la sonnerie des cloches), l’entretien des tuiles, la réfection du clocheton ou encore un gros coup de neuf pour les façades. Le coût de cette opération est estimée à 490 000 € HT.

Une fois cette opération réalisée, c’est à l’intérieur de l’édifice que se fera le gros du travail. Les deux dernières étapes sont programmées pour 2023 puis 2024. Dans un premier temps, il est prévu la remise en état de la chapelle Saint-Jean-Baptiste et la travée du jubé (partie de l’église qui sépare le choeur liturgique de la nef) (420 000 € HT), puis la rénovation du transept et des chapelles de la Vierge, Saint-Vincent et Sainte-Anne (475 000 € HT). Ce projet n’aurait jamais vu le jour sans l’importante étude réalisée sur l’ensemble de l’église et ses collections par Frédéric Didier, architecte en chef des Monuments Historiques et maître d’œuvre, également à l’origine des travaux de restauration du château du Clos de Vougeot. Refaire une beauté aux vieux édifices, c’est son dada. Rendez-vous en 2025 !

Le coup de pouce de la Fondation du patrimoine
Premier acteur de la générosité en faveur du patrimoine français, l’organisation se mobilise au quotidien, aux côtés des collectivités, associations et particuliers, pour préserver le patrimoine partout en France. Pour chaque projet restauré, la Fondation du patrimoine participe activement à la vie des centre-bourgs, au développement de l’économie locale, à la création d’emplois et à la transmission des savoir-faire. Un don de 1 € en faveur du patrimoine entraîne 21 € de retombées économiques.

Laisser un commentaire