Hep sommelier! Champagne ou crémant de Bourgogne?

© Clement Bonvalot

© Clement Bonvalot

En voilà une question que beaucoup se posent. Champagne ou crémant de Bourgogne? Philippe Meyroux, le sommelier de l’Ame de la Terre à Ruffey-les-Echirey se colle à cette problématique sensible. Encore un défi pour Hep Sommelier!

« Il faut déjà savoir que c’est la même méthode d’élaboration, c’est-à-dire la méthode traditionnelle de prise de mousse en bouteille. Dans les deux cas, les raisins doivent provenir uniquement de la zone d’appellation. En Bourgogne, le chardonnay et le pinot noir sont les cépages les plus utilisés. Ils le sont aussi en Champagne. Par contre le Pinot Meunier n’est pas autorisé pour le crémant de Bourgogne, alors qu’il l’est pour le champagne. Et rien que cela, ça peut apporter des différences dans le vin. Mais c’est surtout au niveau du sol, du terroir que se fait la différence. La dominante crayeuse dans le sol des régions d’Epernay ou de Reims va par exemple avoir une vraie incidence. Cette craie qui va apporter finesse et élégance au champagne. Enfin, il faut savoir que le champagne est souvent tiré à 6 bars de pression contre 4,5 à 5 bars pour le crémant de Bourgogne, ce qui veut dire qu’il y a un tout petit peu plus de gaz dans un champagne. Mais pour ce dernier point, le consommateur ne sentira pas la différence, ça ne change pas grand-chose du point de vue gustatif. »

 

Laisser un commentaire