La Chine réveille le tourisme bourguignon

Le bilan de la fréquentation touristique en 2014 a été correct pour les hôtels bourguignons. Tout cela grâce à la montée en puissance de la clientèle étrangère, Chinois en tête.

toursites Beaune

photo : D.R

Au moment de commenter ce matin le bilan 2014 de l’hôtellerie en Bourgogne, Didier Martin, le président Bourgogne Tourisme, ne cachait pas satisfaction: « 2014 marque un rebond intéressant, après des périodes plus difficiles. Nous avons enregistré 4,9 millions de nuitées dans l’hôtellerie l’an dernier, soit une hausse de 124000 nuitées par rapport à 2013. Nous sommes bien sûr très satisfaits de ce bilan, même s’il intervient dans un contexte de baisse de fréquentation des hôtels bourguignons par la clientèle française. »

Les touristes étrangers ont donc permis de sauver le bilan de la saison écoulée, les Chinois en premier lieu. Mieux, Ils sont passés à la troisième place des nationalités qui fréquentent les hôtels bourguignons. Si les Belges sont toujours les plus nombreux à visiter la Bourgogne, suivis des Anglais, les Chinois sont passés devant les Allemands, relégués au quatrième rang.

Un véritable « phénomène », selon Didier Martin, « qui concerne Paris, la France, mais aussi beaucoup notre région, qui enregistre la troisième plus forte progression des nuitées chinoises en 2014. » Soit 95000 supplémentaires par rapport à 2013. Du jamais vu tout simplement.

La Chine désire donc la France, sa gastronomie, ses vins, son patrimoine, son authenticité. La situation géographique de la Bourgogne agit aussi favorablement. Les Chinois arrivent souvent par Paris, se déplacent vers le sud et font une halte dans la région, principalement à Dijon et à Beaune qui sont leurs deux étapes privilégiées.

Ce boum de la clientèle chinoise ne doit pas pour autant masquer le retour de la clientèle américaine dans nos hôtels. Didier Martin y voit le résultat du travail de ses équipes, « du travail de promotion mené à l’étranger. »

Laisser un commentaire