La Côte-d’Or invente le poulet (local) pour tous

Henri IV imposa sa poule au pot, le conseil général de Côte-d’Or met quant à lui de la volaille locale dans ses cantines. A l’école comme à l’hôpital, dès aujourd’hui, c’est poulet (made in Côte-d’Or) pour tous.

Capture d’écran 2014-10-23 à 09.12.58

Ce jeudi midi, c’est poulet pour tous au CHU de Dijon! Jusqu’au 13 novembre, le poulet de Côte-d’Or s’invite à la table des restaurants des collèges et des établissements sociaux et médico-sociaux du département. Une initiative du conseil général pour faire la promotion des filières courtes.

Car ici, on consomme local, le message se veut clair. L’an dernier, le Département avait servi du bœuf charolais de Bourgogne à la table de ses collèges et établissements sociaux et médico-sociaux. En 2014, tout comme un certain Henri IV imposa la poule au pot le dimanche, le poulet « made in Côte-d’Or » sera au menu du jour.

La Bourgogne compte 392 éleveurs dont 60 dans le 21 où la production de volaille a augmenté de 34% en 10 ans. Voulant ainsi donner un coup de pouce à cette filière, le conseil général propose, jusqu’au13 novembre, deux types de formules aux restaurants collectifs participants: un poulet entier découpé issu de l’Agriculture Biologique (AB) locale ou un sauté de poulet issu lui aussi du circuit court.

Aux cuisiniers de faire leur choix. Ce jeudi midi, des milliers de repas du CHU de Dijon se mettent aux couleurs de l’opération poulet 100% Côte-d’Or. « Il s’agit d’assurer un approvisionnement de qualité tout en soutenant la production locale et l’activité en milieu rural, martèlent les services du Département, puis de montrer que consommer local revient à manger des produits plus savoureux tout en diminuant la consommation d’énergie et la pollution liée au transport de marchandises. »

Bref, les vertus réunies du fait maison et produit à domicile. Avec un évident enjeu pour l’emploi de proximité: en Bourgogne, la filière avicole représente 3000 emplois directs générés.

Informations complémentaires sur www.cotedor.fr

Laisser un commentaire