La Ferme de JAnne mise sur son Burger des ducs!

Un kilomètre d’exposition et un Burger des ducs: les Jeunes Agriculteurs de Côte-d’Or déploient des arguments de poids pour accueillir 50000 personnes à la Ferme de JAnne les 6 et 7 juin à Dijon. Ou la promesse d’une belle rencontre entre deux mondes.

Janne1

Les métiers de l’agriculture ont besoin de reconnaissance. L’amour est dans le pré et son concept glamour/labour ne suffisent pas à renouer les liens avec un public urbain, de plus en plus détaché de sa terre nourricière. Les Jeunes Agriculteurs de Côte-d’Or ont donc décidé de conquérir la ville, non pas avec des fourches, c’est carrément d’une autre époque, mais avec l’argument imparable d’une grande fête-exposition. La Ferme de JAnne (« JA » désignant Jeunes Agriculteurs pour celles et ceux qui n’auraient pas compris), se tiendra les 6 et 7 juin prochains dans un lieu choisi à Dijon: dans et autour du parc de la Colombière.

C’est au Stade Bourillot, en plein cœur de Dijon, qu’une opération de communication a eu lieu ce jeudi, afin de marteler le message à l’attention de la presse et du petit monde qui s’investit dans la vie locale dijonnaise. A un mois et demi de l’échéance, le sillon est déjà bien tracé.  « Cet évènement est conçu pour communiquer autour des métiers de l’agriculture, les valoriser et faire connaitre les produits, » précise Lucien Rocault, viticulteur et céréalier à Saint-Romain.

dijonbeaunemag ferme de janne

« Quand on organise une fête de l’agriculture dans un des cantons ruraux membres du réseau « jeunes agriculteurs », ça reste une manifestation très agricole, très axée sur un public de spécialistes, d’autant plus que c’est souvent jumelé à un concours d’élevage, ça ne concerne donc que le microcosme », note encore le président de la Ferme de JAnne, « or, il y a urgence de casser les idées reçues, de faire connaître la réalité de notre quotidien, de nos métiers. Des métiers très diversifiés, très dynamiques, très intéressants. La Ferme de JAnne, c’est clairement cette volonté de communiquer avec le grand public. »

Le choix de Dijon tombait donc sous le sens. Certes, le public « agricole » des fêtes de l’agriculture sera là, mais on compte bien y croiser une foule de citadins, péri-urbains et même ruraux qui n’ont rien à voir avec le monde agricole. 50000 personnes sont attendues pour ce week-end de juin. « Aujourd’hui beaucoup de monde vit en campagne mais ne sait pas forcement reconnaitre le blé de l’orge, la moutarde du colza », argumente une fois encore Lucien Rocault.

Un burger ducal

burger

Cours du parc, seront ainsi exposés une quinzaine d’ilots représentatifs de la production végétale en Côte-d’Or: blé, orge, moutarde, colza, lin, vigne, cassis… Une fois dans le parc de la Colombière viendra le temps de l’élevage. Le tout agrémenté de matériel agricole, d’un marché du terroir de produits de Bourgogne et de Franche/Comté.

Dans les allées, on parlera de circuits courts et de produits locaux. Du 100 % Côte-d’or pour lequel les Jeunes Agriculteurs ont imaginé un emblème, le Burger des ducs. De la moutarde au cassis signée Fallot, un petit pain estampillé Dijon céréales, du bœuf de nos campagnes, du cresson cultivé en Côte-d’or: voilà pour la recette.

Ce burger exclusif sera proposé à la vente, notamment dans une formule à 12,50 euros avec des frites, une boisson et un yaourt de la Coopérative laitière de Sainte-Marie-la Blanche.

Toutes les infos sont sur le www.lafermedejanne.com

© photos DR

Laisser un commentaire